Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: Page précédente - 2 sur 7 - Page suivante

mercredi 23 avril 2008

Billet invité : Le japonais pour les nuls


23 04 2008

Nioutaik is back après encore 4j de blackout dû a une gestion des DNS foireuses par 1&1, normalement tout est de nouveau rentré dans l'ordre (pour combien de temps ?) et le transfert du nom de domaine est en bonne voie alors ouf !! Pour la peine je publie le billet invité en avance, c'est la fête youpi tralala cotillons :

Ah, le japonais, quel pays fascinant et souvent bizarre pour nous autres pauvres occidentaux, heureusement aujourd'hui Masa se propose de nous sortir de notre ignorance crasse, qui part mal même en frottant, avec un billet sur le thème du Japon et plus précisément du langage tout bizarre qu'ils parlent, enjoy :



Salutations !

Je m’appelle Masa et je vais vous introduire (ça commence bien) dans le monde du Japonais ! Cet article est complètement désordonné mais j’ai tant à dire que je ne peux pas me contenir plus longtemps, dites moi ce que vous avez aimé après coup et ce qui vous intéresse en particulier, et je pourrai vous en apprendre plus sur ce curieux pays. Comme vous l’avez surement découvert en lisant les articles de Nioutaik, vous savez qu’au Japon on ne fait rien comme les autres, et les principales préoccupations sont :

  • Rester en contact avec ses choupinoukawaiicoupaings par téléphone 24/7/365

  • Se loger à 4 dans 12.84m² (et oui figurez-vous qu’au Japon l’espace vital est estimé à 2 tatami par personne. Le tatami est une unité complètement idiote (1.8x0.9m² de mémoire) mais si comme beaucoup d’occidentaux le Japon vous fait rêver, entraînez-vous au dôjô près de chez vous en avance

  • Bosser sans risquer le karôshi (le karôshi reste la seule mort digne au japon, par surmenage – les films mentent, les gens qui se suicident sont considérées comme des lâches)

  • Manger des légumes (eh oui méfiez vous une pastèque coûte entre 50 et 10000€), manger de la viande de bœuf 1 fois par an (2 mois de salaire)

  • Trouver une femme qui voudra bien d’eux (1/5 des hommes japonais déclarent être puceaux à 40 ans, le chiffre doit être plus important encore, conclusion les femmes jap’ sont des radasses qui tolèrent même pas les moches c’est triste), trouver un homme qui nous traitera pas comme une bobonne (passés les 25 ans une femme n’est plus viable et si elle se marie c’est forcément risquer de tomber sur une malade des « boyaux de la tête », c’est culturel)

Alors puisque vous avez sûrement envie de faire un tour au Japon un de ces jours (ou pour y vivre hahaha bande de tarés), je vais donc rédiger un cours concis pour bien cerner l’univers dans lequel vous allez plonger.

Tout d’abord, pour compter vos sous, sachez que rien que pour vous prendre le chou, la base n’est pas le millier mais la myriade (gnié ??). Pour nous : 1 million = 1 000 000. Pour eux : 1 million = 100 0000. Pour des nombres ronds comme ça c’est nickel, mais pour des montants à la con ? Ben c’est le bordel complet, rien de mieux pour pédaler dans le mélange de pinceaux, chaque unité n’ayant aucune logique, vous allez voir. Je ne vais pas rentrer dans le détail mais prenons un salaire convenable, environ 3000€, soit à la louche 47700 Yen (prononcer ènne parce que sinon ça sonne chin’tok et les Jap’ n’aiment pas les Chin’tok’s vous devriez le savoir). Il faut donc faire bien gaffe parce que c’est 4 myriades + 7 milliers + 7 centaines ce qui donne : Yon man nana sen nana hyaku VS quarante-sept mille sept cent. Bon niveau longueur dans cet exemple à la con, ça ne marche pas mais je vous assure que c’est trop n’importe quoi !!11 Demandez donc à des étudiants qui ont fait jap’ à l’université ils vous le diront, perso à l’époque on y avait passé 3 semaines et c’était pas encore clair pour certains (faut dire qu’il y a de ces glandeurs, ne me regardez pas comme ça !!11)

Sachez aussi que pour compter quoi que ce soit, vous devez connaître le « compteur » correspondant, appelé aussi le « spécificatif numéral ». Ca permet de compter par exemple les gens, les voitures, les animaux à pattes courtes ou à long nez, ou les poilus et pas poilus, ou pour compter les objets plats et longs genre chemises et feuilles, mais pas des bouquins, oh non surtout pas ! Enfin bon je crois qu’il existe dans les 400 compteurs différents qu’il faut connaitre absolument par cœur si vous ne comptez pas vous ridiculiser en confondant le compteur de calculatrices graphiques avec le compteur de rouleaux d’algues à maki ! Evidemment c’est absolument truffé d’exceptions à la con, et si vous ne faites pas un japonais parfait je vous garantis que les japonais ne feront pas d’efforts pour vous comprendre et beugleront (en japonais) un équivalent de « niéééééé kek’st’asditbouffon !??? » en ayant l’air poli et gentil, toujours. Ah oui et hors sujet, chez Nioutaik on aime les complots internationaux eh bien on en tient un là ! Les japonais ont la réputation d’être serviables et gentils mais c’est vraiment les pires carnes, au niveau moral ! Ne croyez jamais ce qu’on vous dit, ceux qui pensent le contraire se sont faits rouler, c’est un complot international je vous rappelle nom d’un chien suivez un peu !!!11

Bref (et c’est une sugoi transition), pour dire 1 chien on est obligé de dire : « chien 1 petites pattes », et pour dire 2 voitures on dit « voiture 2 machines à roues ». Les linguistes diront que ça donne un sens + une image, mais je pense que tout le monde sait que les voitures ont des roues (sauf les pédalos/voitures volantes des pangolins de l’espace mais ça mérite un autre article), et que les chiens ont des pattes. Je vois déjà les titilleux débarquer avec leurs gros sabots plein de boue : comment qu’on fait avec les chiens à pattes longues ou pattes courtes ? Réponse : on s’en fout ! Les longues pattes c’est genre pour les chevaux, éléphants, rhinocéros (petites pattes proportionnellement mais au Japon on s’en fout de tout et on se prend la tête pour des concepts absolument incroyables). Pour compter les coréens c’est le même compteur que pour les animaux à petites pattes, les Japonais détestent les Coréens mais personne n’ose vraiment le dire (Cf le complot). Juste pour revenir sur la Corée, sachez que c’est le pays le plus ridiculisé du monde. Non seulement ils se sont systématiquement faits piller tout au long de l’histoire, à qui on colle une réputation de peuple de bouseux soumis, et en plus la Corée, qui devrait officiellement s’appeler Corea, a été renommée Korea, devinez pourquoi ? Parce que sinon c’était devant le Japon dans l’ordre alphabétique des nations (véridique, les salauds sont durs entre eux ça rigole pas).

OK alors maintenant, on va rentrer concrètement dans le japonais en lui-même, attention les yeux. Vous avez besoin de 5 mots/expressions en tout et pour tout pour survivre. Les puristes me pardonneront la transcription abominable pour kikoolol/noobs :

  • Sugee ! > Génial ! (prononcer « souguéé » grosso modo)

  • Uméé ! > Trop bon !

  • Uso ! > Tu déconnes !!11

  • Ii né ! > Ok ça me paraît bien !

  • Yabéé ! > Ca va pas le faire !

  • Ikoo ka ? > C’est pas le trou mais le tampax, on y go ?

Vocabulaire spécial langage SMS parce qu’au Japon ils rox trop du poney leurs portables :

  • 084 > bonjour (O + 8 = ha(chi) + 4 = yo(n)) ce qui donne > ohayo, qui veut donc dire bonjour

  • 39 > merci (3 = san + 9 = kyuu) > sankyuu > Thank you

  • 20 > cadeau (fu peut vouloir dire 2 + 0 = rei, ce qui donne : pure(zento) > present > cadeau ; Eh oui le langage SMS c’est super développé vous croyez quoi xD

  • <3 > cœur

Et après bah il y a toute une ribambelle de smileys utilisant des caractères japonais, en voici quelques uns spécialement « illustrés ».

|_ _
|・ω・) .。oO( quel gayzou ce CerberusXT )
|⊂ノ
|-J
( ´・ω・) Tu sux du poney CerberusXT
(つ ノつ
(_)_)
(ノ ‘_‘)ノ⌒● Tiens une cacahuète ©erberus XT
(ノ・∀・)ノ=● Retourne jouer au bowling, nb
        _ _
   /⌒ヽ ( ・ω・) Retourne te torcher CerberusXT, gros péon
   {   .( ⊃⊂ノ   ___
   ヽ  (__⌒ワ')  (三(@
    に二二二)
     _)   r'
    └───

(Note de Cerb : Mais euh T_T)

Sachez que c’est le vocabulaire de l’étudiant moyen alors vous allez vous en sortir et si vous partez en voyage, surtout achetez un polaroïd et prenez en photo tous les objets ou endroits où vous voulez aller, c’est toujours plus simple et économique avec des images, tous les experts marketing vous le diront et au Japon ils s’y connaissent en pub vous pouvez me croire. Pour les fous furieux qui veulent vraiment masteriser le japonais, il n’y a pas 36 solutions, il vous faut environ 15 caisses de Red Bull™ par semaine, un budget en manuels d’environ 8000 euros par mois. Pensez à acheter directement des lunettes en cul de bouteille car vous n’y verrez plus rien à force d’essayer de lire les caractères. La valeur principale : le travail ! Comme vous le savez, le travail est une vertu, et comme on dit en japonais : « vertu » wa bitoku ! (vous pouvez regarder dans le dico les médisants >_<)

Un autre élément de la plus haute importance : la transcription des mots étrangers. Les premiers pays occidentaux sont la hollande (pour les médocs) et le Portugal (pour les mousquets parce que y’a trop trop trop de chinois ils pouvaient rien faire dans les face à face, les japonais ayant un avantage tout de même : les dents de requin typiques de l’île), et en gros les personnes qui ont enseigné leurs langues aux japonais étaient sourds, aveugles et muets, et ne parlaient qu’en faisant des grognements, parce que franchement quand on voit le résultat en japonais ça fait peur.

Exemple : pantalon se dit « zubon ». Zubon vient du français > Gné ?? En fait ils ont confondu JUPON et pantalon, et JU ils peuvent pas prononcer ils ont tous un problème de glotte ou chais pas, du coup c’est devenu ZU, et PO c’est trop dur aussi, donc BO.

Exemple affligeant : Arnold Schwarzenegger (en plus d’être un nom de raciste, c’est la plaie à écrire en français alors en japonais ça donne si je me goure pas et ça risque d’être le cas) : Arunoorudo Shuwaajeneggaa. Le problème c’est qu’une fois transcrit en japonais, c’est impossible de faire le retour en arrière, du coup ils orthographient n’importe comment genre Alnôldo Shwajenigger, et TOUT LE MONDE S’EN FOUT, CA NE CHOQUE PERSONNE (moi perso je suis shocked dans mon corps).

Quand à l’ordre des éléments, c’est absolument n’importe quoi. EXEMPLE : « Je n’ai pas pu acheter de lait parce que j’ai oublié mon porte monnaie. » Porte monnaie COD oublié parce que, lait COD acheter le fait de SUJET je n’ai pas pu était Trop n’importe quoi l’ordre !!!11 Quand je mets COD ou SUJET, c’est des « particules » qui vont indiquer quel truc est sujet et quel truc est COD, je vous épargne les détails mais retenez juste que ces mots ne veulent rien dire et qu’ils font juste chier les étrangers, et pour les « gentils » japonais c’est une source de moqueries inépuisable.

Bon alors du coup, peut-être que comme moi, ça vous a vraiment super VNR les veines du front de découvrir le « poteau rose » par rapport aux Japonais, voici quelques insultes méga classes (comme toutes les insultes) :

  • Baka (la plus connue des kévins) : crétin

  • Ahoo (dans Ranma ½ vous savez, quand le corbeau vole dans le ciel avec les petits points, il crie « ahoo, ahoo, ahoo » ce qui veut dire « débile, crétin, idiot », maintenant vous savez pourquoi il y avait ces scènes débiles ^^)

  • Kusoyarou : l’équivalent de motherfucker en gros

Là c’est du très classique mais sachez qu’au Japon quasiment toute la société est basée sur l’humiliation (et c’est très inquiétant, regardez donc les émissions vous comprendrez vite, vous ne devriez pas trop en rigoler des fois, parce que le phénomène attaque en France aussi :s) Donc la plupart des vraies insultes portent sur le physique, le statut, la famille, j’y connais un rayon en argot et je dois dire que c’est en japonais que les insultes sont les plus hardcore, ça fait mal au moral et faut que ça saigne et que ça dégouline par tous les pores en gros ! Par exemple si vous appelez une nana « hotaru », qui veut dire luciole ça peut paraitre joli mais en fait, il faut pas (sauf si c’est son prénom œuf corse) ! En gros c’est comme la traiter de pute, parce que les motels ont des néons lumineux clignotants, comme des lucioles. Pas facile la drague hein : / Aussi une remarque générale, il n’y a pas de respect pour les anciens quand il s’agit d’insultes ! Genre Sukebe jijii, qui est vraiment abominable, littéralement ça veut dire vieux dégueulasse, mais il y a la notion de pédo qui attend les gamines dans les parcs… (Pedobear vient d’où à votre avis…) Dans le même genre, pour les filles on peut les traiter de barricades (oui oui xD) qui est l’équivalent de salope, une allumeuse de bit* à cause d’un film qui avait fait scandale. Fille facile c’est « saseko-chan », un nom gentillet pour dire « Mademoiselle qui se laisse faire ». Pour les gars, yari-o (celui qui se tape tout ce qui bouge même les ultimEEEEITHONS rouges du grand nord).

Il y a une insulte que je trouve rigolote aussi mais faites attention à pas vous faire décapiter avec les dents après ça, dites « oyako donburi », le donburi est un plat à base de poulet et d’œufs (oya veut dire parents et ko, enfant), en gros ça veut dire que le mec couche avec sa femme et sa fille, enfin ça peut aussi être pour la mère qui couche avec son fils, et c’est assez glauque comme insulte, en plus c’est la honte si c’est en public. Vous aurez l’avantage d’insulter à la fois le mec, mais sa femme pour se taper un loser comme lui, et même sa fille qui n’a rien demandé pourtant, d’être une saseko-chan (si c’est son prénom en plus, OMAGAD oO). Pour les hommes, vous pouvez en traiter un d’aokan (aotenjô : paradis, ciel bleu), et kan (viol), en gros c’est pour traiter un mec de voyeur/violeur dans les parcs. Pour vous les geeks/nerds, attention au japon n’allez pas crier sur les toits que vous êtes un Otaku parce que ça fait clairement pauvre type, si on vous traite de Wota ヲタ, vous pouvez le prendre mal. En général l’image visuelle (comment ça euphémisme) associée au terme Wota c’est le nerd qui vit avec des poupées grandeur nature, qui collectionne les statuettes de tout et n’importe quoi et qui généralement est sale et idiot. Sachez aussi que si vous dites que vous regardez plein plein d’animes, on risque vraiment de vous prendre pour un abruti fini, à moins que vous ne parliez à d’autres otaku natifs, eux. Il y a une vraie différence entre l’otaku occidental et le natif alors vous êtes prévenu(e).

Et quand un gros lourdaud vient vous prendre la tête, sortez lui le grand jeu, et roulez à mort les R pour que ça fasse bien dangereux !!!11 オイオメエ!!何言ってるくそやろう!豆腐のかどに頭をぶつけて死ねええやっろう!俺はオメエを殺せえよオ! Oi omeee ! Nani itteRRRu kuso yaRRRoo ! Toofu no kado ni atama o butsukete SHINEEE yaRRRooo ! ORRRe wa omeee o koRRRoossee yo ! Hé toi, kes tu dis là fils de pu** ! Fous toi donc la tête au cul et crève, taré ! J’vais te buter ! (PS : tôfu no kado ni atama o butsukete shine veut dire littéralement : cogne toi contre un bloc de tofu et crève xD trop n’importe quoi mais c’est rigolol comme j’aime, mais en japonais ça rend pas aussi méchant c’est pas drôle du coup :/) Si le mec ne se débine pas sortez le cran d’arrêt mais normalement pas besoin, c’est tous des fiottes en général. Et c’est pas une bonne idée de faire le style Bruce Lee, tous les asiatiques sont des dieux en arts martiaux et volent dans les airs alors c’est pas gagné si vous engagez une bagarre.

Je ne vais pas trop m’étaler sur le sujet mais si ce sujet vous a intéressé et que vous voulez MOOAAAARR infos débiles sur le Japon, avec un thème précis, je peux vous faire un speech moins bazardique. Que les fleurs de cerisier vous transportent de l’autre côté du tunnel et puissent vous apporter l’inspiration (et non pas, que puissiez vous prendre une grande inspiration avant que le cerisier ne se transporte dans votre tunnel, faites gaffe à l’ordre des termes c’est tout à l’envers en jap’)

PS : si vous prenez l’apéro NE DITES PAS TCHIN TCHIN, ça veut dire « bite bite » en japonais xD Dites Kanpai !



Aligato je sais plus quoi Masa, que les démons célestes des 6 plans infernaux chantent des louanges jusqu'au prochain big bang !! C'était vraiment très intéressant et bourrée d'une belle ironie qui fait des guili de joie dedans le corps :p

jeudi 17 avril 2008

Quelques RPG injustement méconnus a découvrir ou redécouvrir


17 04 2008

Je sais, ça va être dur à entendre mais : Je m'en va en wacances jusqu'à lundi 28 (au moins) donc il n'y aura presque pas de mise à jour de Nioutaik d'ici là (Que celui qui a dit "Ouais trop bien !!!11" se dénonce). Pourquoi presque ? Parce qu'enfin j'ai pensé à programmer un billet invité, l'exploit Oo donc restez à l'affût :p

Comme je sais que vous allez terriblement vous ennuyer sans billets (laissez moi rêver) je vous propose un billet un peu spécial aujourd'hui. Après avoir gueulé comme un chacal en rut sur la nouvelle génération de jeux vidéo il y a quelque jour, et parce que brailler sans proposer de solutions alternatives à un problème c'est bouhcacapabô je vais vous présenter un certains nombres de jeux de rôle pour PC issus de mes archives, du monde merveilleux de l'abandoware et des développeurs indépendants ! Les seuls critères de cette sélection sont qu'il s'agit uniquement de jeux qui me font kiffer le boule et qu'il ne doit s'agir que de jeu "pas trop connu voir pas connus du tout" donc il n'y aura pas de Morrowind ni d'Arcanum ni d'Arx Fatalis et encore moins de Planescape Torment dans la liste même si ce sont des jeux extraordinairement superbement géniallisimes que je conseil à tous fans de RPG !!

Brâââf, trêve de blabla, voici classés dans l'ordre "du plus connu au moins connu" ma petite sélection de bonne drogue vidéoludique RPGesque :



Champignon Daggerfall


Daggerfall est l'ancêtre de Morrowind en beaucoup plus moche mais aussi en beaucoup plus gigantesque grâce à un système de génération aléatoire de villes/donjons... vous pouvez littéralement vous balader dans tout l'univers de Tamriel et non plus uniquement sur l'ile paumée au nom absolument imprononçable de Vvardenfell. Ce jeu est probablement le jeu de rôle le plus énorme qui existe, sa durée de vie est quasi infinie, idéal pour ceux qui se plaignent des durées de vie trop courtes des jeux actuels.

Seul petit problème, comme pour tout jeu bien vieux, il horriblement chiant à trouver et à installer, il existe bien un installer pour Windows Xp qui simplifie un peu la tâche mais c'est pas encore gagné. Et encore, avant de l'installer vous allez vous galerer pour trouver le jeu complet vu qu'il n'est pas dispo en abandonware et que je n'ai trouvé aucune occasion sur le net... Au pire, si vous ne voulez pas entrer dans l'illégalité du schtroumpfage, vous pouvez vous rabattre sur son ancêtre Arena, encore moins beau mais toujours aussi complet vu que celui-ci est dispo gratuitement sur le site de Bethesda avec même une aide à l'installation qui vous sera bien utile, à vous les joies de DosBox et de l'émulation !!



Champignon Gothic 1 & 2


Gothic 1 & 2, en voilà des RPG injustement méconnus (moins maintenant grâce à Gothic 3). Il réunissent à eux tout seuls à peu près tous les éléments que j'adore : grande liberté d'action, vaste terrain à explorer (bien plus petit que Morrowind mais aussi avec beaucoup plus de détails) et gameplay pour hardcore gamer. Dans Gothic vous allez à nouveau apprendre ce que c'est que d'être une loque au milieu de monstres surpuissants, il va falloir se faire discret et ne pas hésiter à fuir. Cette difficulté peut être rebutante au début mais elle permet véritablement de prendre plaisir à gagner de l'expérience parce qu'être un gros bill dès le level 1 c'est vraiment la lose. Si en plus je vous dit que l'univers du jeu est franchement bien fichu, relativement original (vous êtes dans une prison minière isolée du monde extérieur par un dôme magique infranchissable) et que malgré un air austère les paysages jouent parfaitement sur la gestion de dénivelés vertigineux pour donner un vrai charme à l'univers, c'est du tout bon.

Question gameplay on a parfois un peu l'impression de manier une brique mais une fois qu'on a pris le coup de main le résultat me parait mieux foutu que dans Morrowind. Et détail qui tue : enfin un RPG ou vous vous faites lourdez de chez les gens si vous entrez chez eux sans y être invité \o/ bref, ce RPG est à mon sens une vraie référence que vous devez pouvoir vous procurer à vraiment pas cher en occasion sur internet, que demandez de plus ? Que celui qui a dit "Une pipe et un mars" se dénonce !! Je ne tolèrerais plus de la vulgarité sur ce blog bordel de merde !!



Champignon Ultima VII & Exult


Ultima VII est au moins aussi moche et vieux qu'il a un univers et une liberté de mouvements gigantesques. Si comme moi vous cherchez du RPG avec un vrai scénario et une intrigue qui en a dans le froc alors c'est le candidat idéal ... si vous arrivez à dépasser la rigidité de l'interface et le gameplay pas toujours très pratique du au grand âge du bousin.

Ultima VII n'a qu'un inconvénient : il ne peut pas fonctionner sur un OS moderne !! Merde ! Mais heureusement c'est un faux problème car des fans ont créé un installateur spécial permettant de le faire fonctionner sous Windows et qui va même jusqu'à amélioré les graphismes en leur ajoutant un filtre, la grande classe. Donc pour pouvoir joué vous n'avez qu'à :

  • Télécharger (gratuitement) Ultima VII en abandon-ware : Ici par exemple (au choix la version anglaise avec l'add-on Forge of Virtue ou en Français si vous avez du mal avec l'english)

  • Télécharger Exult

  • Installer Ultima via Exult en suivant ces instructions (en english)


Et voilà, à vous les aventures en Britannia !!



Champignon Silver


Silver est un jeu très particulier dans cette liste puisqu'il est bien plus proche d'un jeu d'action que d'un jeu de rôle. Dans ce jeu vous incarnez un chevalier qui bastonne du vilain monstre à grands coups d'épée dans leur gueule. Jusque là rien de bien original, la particularité c'est que vous contrôlez tous vos mouvements d'épée grâce à un système de mouvements simple à la souris. Une fois le gameplay bien pris en main, et malgré sa simplicité, c'est un réel plaisir à jouer et on a parfois "presque" l'impression de vraiment diriger l'épée. Encore pas trop laid pour son âge ce jeu pêche surtout pour son histoire hautement cliché et niaise que l'on prend pourtant étonnement de plaisir à suivre.

Donc si vous voulez souffler entre deux RPG bien complexes Silver est le candidat idéal. Vu son âge vous le trouvez facilement à même pas 4€ en occasion, par contre je ne vous garantie pas la comptabilité avec Windows Xp, j'ai eu personnellement quelques problèmes de crash avec.



Champignon Eschalon book 1


Ce jeu d'un petit studio indépendant est en quelque sorte une version moderne d'Ultima VII. L'univers est très riche, relativement vaste et l'intrigue plutôt bien menée. Par contre c'est un jeu pour hardcore gamers du RPG vu qu'il est très délicat de créer un personnage bien équilibré et efficace au premier essai et que, si vous foirez vos débuts, vous allez en chier des briques tout au long du jeu.

Ici aucune concession "tout public" n'a été faite, inutile d'espérer vous balader dans un donjon sans torche ! Vous voulez une minimap pour savoir ou vous allez ? Il va falloir l'acheter ou dépenser des points dans la compétence cartographie, on est pas chez les assistés ici !!

Graphiquement le jeu ne casse pas des briques mais la finesse des décors et des personnages le rend tout de même très plaisant. Bref, si ce genre de RPG ne vous rebute pas d'emblé je vous invite à tester la démo pour vous faire une idée du bousin ^^ Ah oui, le jeu est tout en anglais et vu qu'il y a pas mal de blabla je ne le conseil qu'à ceux qui causent bien la langue du Fish & Chips :p



Champignon Depths of Peril


On termine avec mon gros coup de cœur du moment ! Depths of Peril est un étrange mélange entre un Diablo II survitaminé et un soupçon de jeu de stratégie. Pour faire simple on pourrait le décrire comme un Diablo II multijoueur qui se joue en solo ! Qu'est ce que je veux dire par là ? Et bien tout simplement qu'il se déroule comme un Hack & Slash classique : des PNJ vous filent des quêtes, vous butez un nombre incalculable de créatures monstrueuse, vous faites la course perpétuelle à l'armement sauf que... VOUS N'ETES PAS SEUL !

De 1 à 5 autres joueurs (appelez Covenant) gérés par l'ordi font la même chose que vous et ils ne sont pas forcément tous potes avec vous, du coup vous devez gérer à la fois les monstres qui vous entourent et vos relations diplomatiques avec les joueurs voisins. En cas de mésentente c'est la guerre et vos adversaires tenteront d'effectuer des raids pour vous éliminer. Vous pouvez, au choix, leur rendre la pareille ou bien tenter de les soudoyer pour en faire des alliés qui pourront vous accompagner dans vos aventures ou échanger des objets qu'ils trouvent.

L'air de rien ce simple petit ajout rend encore plus addictif le concept du Hack & Slash déjà pourtant bien droguant ! En plus de ça l'algorithme qui génère aléatoirement les niveaux du jeu permet une aventure sans cesse renouvelée, la course a l'armement est très bien équilibré le jeu parvenant a distiller des armes uniques ou rares à intervalles réguliers pour vous tenir en haleine et les graphismes du jeu, mélange 2D/3D, sont plus que corrects. Bref, Depths of Peril est une véritable perle rare pour tous fans de Hack & Slash qui se respectent. La démo déjà bien longue disponible sur le site de l'éditeur vous donnera un bon aperçu du concept, mais attention, quand on commence à mettre le doigt dedans de nombreuses heures de sa vie disparaissent mystérieusement oO



Voilà, j'espère que vous trouverez votre bonheur la dedans, normalement il y a de quoi s'amuser de longues heures sans se ruiner avec tous ces jeux. Si vous en avez d'autres à conseiller je suis toujours à la recherche de perles rares alors lâchez vos COMZ ! D'ailleurs désolé pour ceux qui n'aiment pas les RPG, cette liste n'a pas du trop vous motiver alors si vous aussi vous souhaitez proposer votre sélection "alternative" de bons jeux dans le genre de votre choix n'hésitez pas à m'en parler.

Bref, à très bientôt et faites pas trop de bêtises sur le forum ou sur le chan en mon absence bande de sagouins ;)
zOMG !1 Il y a d'autres pages: Page précédente - 2 sur 7 - Page suivante