Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: Page précédente - 2 sur 6 - Page suivante

lundi 22 septembre 2008

Le réalisme triste


22 09 2008

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi plein de gens se fatiguent à prier moultes Dieux afin que ceux-ci leur accordent argent/protection/retour de l'être aimé garanti sous 3j/... alors qu'ils savent pertinemment que ces mêmes Dieux, à supposer qu'ils existent ailleurs que dans de vieux bouquins et l'imaginaire collectif, laissent crever de faim des gosses et mourir paisiblement de vieillesse dans leur lit des enfoirés de dictateurs à la con (que celui qui a osé dire "Ctateur à la con" se dénonce oO ! Il ira brûler en enfer dans le même bain de magma que Klaus Barbie et sa copine Barbie princesse paillettes !!) ?? Moi non plus et comme je me fiche de connaitre les raisons derrière la connerie humaine on va plutôt parler des jeux vidéos et de leur ambiance graphique !

Je ne sais pas ce qu'il se passe exactement au sein des boites de développement de jeux vidéos mais, quand je vois l'ambiance graphique qui règne dans pas mal de productions actuelles, soit celles-ci n'engagent que de grands dépressifs qui carburent au prozac soit elles menacent leurs employés de violer leur hamster ou, pire, de leur passer en boucle le passage du dessin animé Bambi au cours duquel la môman bichette se fait tuer s'ils ne travaillent pas plus loin, plus fort, plus vite jusqu'au bout de l'extrême limite. Vous vous demandez sans doute pourquoi j'affirme une chose pareille, bande de galopins, et bien c'est très simple, la mode actuelle générale des ambiances graphiques dans les jeux vidéos est le réalisme "crasseux", on en colle partout et à toutes les sauces. Alors bien sur les ambiances réalistes peuvent être sympathiques selon les jeux abordés, les lieux parcourus ou la période représentée mais le vrai problème ce n'est pas le réalisme en tant que tel, non, le vrai problème, celui qui me fait me fâcher tout seul dans mon coin avec les yeux injectés de sang (mes yeux normaux quoi), c'est qu'il semblerait que dans le monde jeune et frais du développement de jeux vidéo "Réalisme" signifie en fait "Eclairages tristes/moches à tendance caca d'oie, textures sales et ciel plein de gros nuages" ! C'est bien simple, plus un jeu se veut réaliste ou "sérieux" plus ses couleurs se ternissent, son éclairage s'encrasse et son ambiance générale perd en clarté et ça, comme dit mon boucher, ça craint du boudin ! Voici quelques exemples "marquants" en plus de celui au début de billet, notez la prédominance des ciels gris et de la luminosité marron penchant vaguement vers l'orange pourrie :




Je ne suis pas un spécialiste du monde extérieur vu le temps que je passe cloitré dans ma maison/caverne (normal je suis un geek et j'aime alimenter les clichés dans mes billets pour ceux qui prennent tout au pied de la lettre) mais les rares fois où j'ai mis les pieds dehors je n'ai pas remarqué que la lumière extérieure était spécialement marron caca ni que le ciel était gris 99% du temps alors pourquoi s'acharner à vouloir représenter la réalité comme une sorte de gigantesque univers terne et triste qui donne envie de se tirer une balle à chaque recoin ? Le monde serait-il moins réaliste avec un peu plus de soleil ou de lumière ?

Je vois plusieurs raisons possibles expliquant cet engouement pour la couleur diarrhée (Que celui qui a dit "Iarrhée" se dénonce !! En plus je suis sur que c'est le même que pour "Ctateur" de tout à l'heure !!) :

  • Cette tendance serait une des facettes d'un complot international visant à supprimer tous les joueurs de la terre et donc, à plus ou moins long terme, tous les jeux vidéos. En créant des ambiances dépressives, on prédispose les joueurs au suicide ce qui facilite leur élimination discrète et évite que l'on pose trop de questions à la suite de leur disparition grâce à l'argument préféré des détracteurs des jeux vidéos : "cé lé jeu lé coupable, lol !"

  • Le problème vient peut être des joueurs eux-mêmes qui aiment les trucs ternes et déprimants, j'en veux pour preuve la fameuse affaire Diablo III. Pour ceux qui n'en ont pas entendu parler voilà ce qu'il s'est passé : Il y a plusieurs semaines Blizzard a annoncé que la suite très attendue du hack & slash vedette, Diablo II, est actuellement en développement et, pour bien coller la bave aux lèvres aux joueurs impatients, ils ont enfoncé le clou en balançant plusieurs vidéos présentant le gameplay et l'ambiance. Ces vidéos ont déclenché la colère, que dis-je, le courroux et la fusée Ariane de nombreux fans/intégristes des précédents opus de la série (opus qui n'ont d'ailleurs aucun lien avec le marché du même nom ... Rassurez-vous je souffre autant en écrivant ce genre de jeu de mots moisi que vous en le lisant :'( ) pour une raison toute simple : "Tain, stro lumineux et coloré comme ambiance, ça craint !! Diablo ça doit être glauque, ça doit coller une méga déprime, c'est un scandale !! Les mecs chez Blizzard si vous corrigez pas ça vite fait c'est calotte sur votre bouche direct !! T'entends !".


    zOMG toute cette lumière, tous ces cadavres en décomposition c'est bien trop festif c'est vrai, ça sent bien trop la joie et les petits oiseaux, vite vite corrigez moi ça les fans :


    Aaaah, là c'est mieux on y voit rien au moins ça repose les yeux, merde manquerait plus qu'il y ait des couleurs autres que noir/marron dans un jeu vidéo. Enfin bref, quand on voit ce genre de réaction on comprend mieux l'ambiance grisonnante de pas mal de jeux ...

  • La réponse la plus vraisemblable est que ce "réalisme" à coup de couleurs crasseuses et de luminosité triste est tout simplement une solution de facilité pour les développeurs. Après tout à quoi bon se casser le postérieur à chercher à "capter" l'essence ou l'"ambiance" de la réalité quand un bête filtre couleur pisse et un ciel gris terne plein de nuages font l'affaire ? En fait cela me fait penser aux effets spéciaux pourris dans les films, pour cacher la misère on les balance dans la pénombre ou sous la pluie, pour les jeux vidéo c'est pareil, l'ambiance grise permet de cacher facilement les défauts.

Bien sur, quand on y réfléchit, obtenir une ambiance réaliste dans un jeu vidéo est une alchimie extrêmement délicate qui ne repose pas uniquement sur des graphismes bourrés ras la gueule de polygones et des textures dopées à la photo mais également sur une atmosphère lumineuse, des reflets cohérents ... Peu de jeux sont parvenus à un bon mélange (HL² s'en rapproche pas mal par exemple) mais ce n'est pas une raison pour faire les chochotes et se contenter de tomber dans les solutions de facilité et la caricature naze à coup d'ambiances dépressivo-suicidaires. Oui au réalisme ! Non à la déprime ! Quand on ne se sent pas capable de faire "vrai" on fait "fun" sinon on risque de se retrouver bien vite avec des trucs dans ce goût là :


Enfin bref tout ça pour dire que les couleurs sombres et tristes sous prétexte de réalisme dans les Jeux Vidéos sapu sainul car, comme le dit si bien Johny Halliday, "Noir c'est noir ... bordel qui a éteint la lumière !"


Cette image n'a rien a voir avec le billet, c'est normal

A noter que je suis un peu mauvaise langue (comme d'habitude en même temps) vu que la tendance actuelle des jeux PC, plus ou moins boostée par le succès de TF2, est aux ambiances "fraiches" façon cartoons/BD/Mangas (Le prochain Prince of Persia, Battelfield Heroes...), pourvu que ça dure mais que ça n'empêche pas de vouloir faire "vrai" sans solution de facilité ;)

mercredi 17 septembre 2008

Le Felicitron


17 09 2008
Felicitron

Savoir faire de bonnes félicitations, des remerciements qui pètent la classe ou du "sucage de boulzes de qualitay", comme disent les jeunes qui n'ont plus le respect qui change l'école au dedans de leur petit corps musclé, c'est über important pour réussir dans la vie. En fait c'est bien simple les remerciements/félicitations/flatteries sont partout que ce soit chez votre Boulangère "Woah, vous avez de belles miches *clin d'oeil appuyé pour bien montrer la blague vaseuse*", chez Rnobil, à votre travail ... il faut en permanence faire péter les "veuillez agréer l'acceptance de mon salutage", "Je suis trop ébloui par votre sublimation alors soyez cool, acceptez mes salutations svp svp svp !" et autres versions "raffiné" qui finalement veulent toutes dire la même chose : "J'te kiffe trop ton boule !". L'ennui c'est qu'à force de balancer ce genre de formules dans tous les sens celles-ci n'ont plus aucun impact , plus aucune originalité et, à une époque ou tout le monde se doit de trouver tout et tous "trop génial, trop cool, trop sympa" (Si vous en voulez la preuve regardez n'importe quelle émission vaguement télé réalité pour avoir droit à une overdose de superlatif nazes "Robert il est vraiment trop excellemment cool même si c'est quand même un peu un gros connard !"), c'est franchement la lose !

Heureusement, dans un effort surhumain de sortage de doigts du postérieur, je vous ai pondu l'outil inutilement indispensable qui va vous épargner le drame terrible de devoir sortir encore et encore des phrases bateaux de remerciement/félicitation. Cet outils aussi naze qu'il a un nom à coucher dehors c'est le FELICITRON !!1

LE FELICITRON

Un peu comme l'Expressionotron, le Felicitron vous permet, d'un simple cliquouillement élégant sur votre souris, d'accèder au monde merveilleux du Félicitage qui en a dans le froc. Finis les fadasses "té tro cool, lol !", "J'te love le body" et autres "Merci gros sac t'es top !" qui feraient même honte à Maurice Pokora défoncé au crack, maintenant place à de la lèche de compétition qui a de la gueule :

  • Que le gigantesque pangolin Borgne bave sur ton chien du haut des trois montagne du Valhalla !11

  • Que le magnifique ornythorinque junkie bénisse ton ordinateur jusqu'au prochain big bang !!!!!!1

  • ...

Grâce à la magie de l'aléatoire (Aléatoire c'est bien mais faut penser à revenir) les possibilités sont quasi infinis ! Et pour que cette infinitude soit encore plus infinissablement sans limite je vous invite à contribuer à étoffer ce merveilleux outil de merde en proposant en commentaires vos propres Félicitages suivant la structure des phrases suivante : SUPERLATIF + CHOSE/PERSONNE + ADJECTIF + VERBE + BENEFICIAIRE + DUREE ! Comme ça si un jour je n'ai pas la flemme je pourrais upgrader le Felicitron !

Felicitron

D'avance merci pour vos contributions, que le gigantesque chacal enragé chante les louange de vos hamsters pour l'éternité +2mn !!
zOMG !1 Il y a d'autres pages: Page précédente - 2 sur 6 - Page suivante