Faisons joujou - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 1

vendredi 2 août 2013

C°ntinuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts


02 08 2013
 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

Infos : En attendant le prochain article inédit qui devrait ramener son boule sexy fin de semaine prochaine si je ne me prend pas une flèche dans le genoux d’ici là, voici venu une nouvelle republication de 42 revue et améliorée avec plein d’images cocasses. Après vous avoir fait découvrir F.A.T.A.L., le pire jeu de rôle de l’univers, je vous propose de compenser la douleur avec la présentation d’un très bon jeu de rôle méconnu, C°ntinuum. En plus, c’est parfait, par un beau temps pareil, quoi de mieux que de s’enfermer dans sa cave avec d’autres gens bizarres pour s’adonner aux loisirs sataniques que sont les jeux de rôle ? En joie !



Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai deux rêves dans la vie. Le premier c’est de pouvoir marcher dans la rue sans que l’on me jette des cailloux en beuglant "Retourne dans ton pays !!! LA MOCHIE !!1". Le second c’est d’être capable de voyager dans le temps pour revenir en arrière et répondre autre chose que "Mochie toi-même hé patate !" aux vils lapideurs. Parce que bon, c’est scientifique, les réparties cinglantes arrivent toujours avec 10mn de retard et semblent toujours vachement plus awesome dans sa tête qu’en vrai.

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

Mais, voyager dans le temps ce n’est pas que se donner du temps pour peaufiner ses insultes, c’est aussi pouvoir faire des grasses matinées tous les jours et ne jamais être en retard au boulot ! C’est ne plus devoir attendre 30 mn le livreur de pizza ! C’est voir tous les films en avant-première pour les spoiler à ses petits camarades parce qu’on est un gros chacal ! Bref, même quand on a autant d’ambition qu’un concombre, c’est franchement sympatoche comme disent les jeunes branchés. Malheureusement, vu que je n’ai ni un nom d’hamburger (Mc Fly, si c’est pas triste un blaze pareil) ni un doctorat en cabine téléphonique, je suis obligé de faire semblant avec le loisir satanique que sont les jeux de rôle et notamment le jeu de rôle sur table ou le jeu de rôle sur par terre si vous êtes un sale pauvre C°ntinuum !



Champignon C°ntinuum, késako

Pour les mécréants qui n’ont pas lu ma sublime introduction et autres vils faquins en redressement judiciaire de neurones, C°ntinuum est un jeu de rôle de voyage temporel au sens le plus strict du terme. Oubliez les Doctor Who, Feng Shui et autres Retour vers le Futur où le voyage temporel n’est qu’un prétexte pour amener les personnages d’aventures en aventures mais où, une fois arrivés, l’incroyable pouvoir de manipuler l’espace-temps à volonté est totalement oublié. Non, dans C°ntinuum, la 4ème dimension est au cœur du jeu à tel point qu’arrêter de penser en ligne droite est la première étape à maîtriser pour espérer s’en sortir convenablement… avec tout les maux de crâne que cela implique.

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

Autre élément qui tranche avec les canons du voyage temporel, là où, en temps normal, ce type de pouvoir/technologie avancée est réservé à quelques rares gros privilégiés ou à un groupe de scientifiques/flics temporels, dans C°ntinuum, les voyageurs temporels sont nombreux, tellement nombreux d’ailleurs qu’ils ont bâti toute une civilisation au fonctionnement étrange car totalement exempté des entraves du temps. Bien sur, les Fixes, pauvres humains bloqués dans leur chronologie, n’en ont pas conscience, sinon ils seraient probablement super dég’ et leur aigreur les transformeraient en commentateurs youtube !!

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

J’en entends déjà deux trois dire "T’es bien gentil avec ton jeu de voyage temporel mais en pratique c’est ingérable à cause de ces fichus paradoxes et autres battements d’ailes du papillon qui niquent la centrale de Fukushima !" et à ceux-là je répond "AH AH AH" en les pointant rageusement d’un de mes gros doigt moche ! C°ntinuum a tout prévu et c’est pour ça que ce jeu est brillant !



Champignon Dans tes dents ton dentier le paradoxe du grand-père

Admettons que, parce que vos parents vous ont acheté en kit chez IKEA et vous ont montés avec un coup dans le pif en lisant les instructions à l’envers en plus, pas de chance c’était le manuel en Moldavo-Russe, vous êtes assez mongolo pour retourner dans le temps afin de caillasser à mort votre grand-père qui ne vous a rien fait. S’il meurt, cela veut dire que vous n’êtes jamais né et si vous n’êtes jamais né vous n’avez donc pas pu tuer votre grand-père ! Omagad, division par 0 !!!

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

A ce paradoxe, il y a habituellement deux solutions proposées (parfois il n’y en a même aucune parce que fuck you !!, voilà pourquoi) :

  • Les univers parallèles : Chaque changement effectué sur la ligne temporelle génère un nouvel univers, distinct de celui d’origine. Comme ça, hop, pas de problème, on a juste deux univers, l’univers papi en vie et l’univers papi mort qui cohabitent. L’ennui c’est que, du coup, ce n’est plus vraiment du voyage dans le temps mais du voyage interdimensionnel. En plus, pour peu que l’on ajoute l’effet papillon à l’équation, le moindre poil de fesse d’atome qui est changé par un voyageur temporel va impliquer la génération de milliers d’univers parallèles, bonjour le bordayl.

  • L’univers autoréparateur : Cette astuce des scénaristes feignasses qui n’a rien à voir avec les garagistes consiste à dire que l’univers aurait une "conscience" et s’arrangerait pour réparer lui-même le merdier que vous allez causer en voyageant avec vos gros sabots. Dans le cas du grand père, on peut imaginer, par exemple, que l’univers lui redonne vie juste le temps de se taper votre grand-mère dans une sorte de nécrophilie karmique inversée. Bref, c’est sûr, c’est pratique pour ne pas se fouler le cerveau mais ça n’a aucun sens et c’est quand même un peu dégueulasse.

Dans C°ntinuum, ils sont plus malins que ça. Ils partent du postulat de base que l’univers EST, il a un début, une fin et même un développement défini, et tout ce qui doit y avoir lieu a déjà eu lieu. Ce principe permet d’éliminer purement et simplement ce foutu effet papillon qui pue, surtout quand il se trouve sur une affiche de cinéma avec un 2 ou un 3 derrière !!

Ainsi, que se passe-t-il si, en voyageant au Far West, vous bousculez par inadvertance Joe l’Indien et, ce faisant, vous le retardez de quelques secondes, quelques secondes qui suffisent à le pousser sous les roues d’une carriole qui passait par là ? Joe l’Indien aurait sûrement donné naissance à des générations entières de descendants dans le futur s’il n’était pas mort à cause de vous espèce de MONSTRES GENOCIDAIRE *crachat dans ta face* !! Nan, je déconne ! Dans C°ntinuum c’est tout simplement impossible car, en réalité, vous n’avez strictement rien changé, en réalité vous avez TOUJOURS bousculé Joe et Joe est TOUJOURS mort la truffe sous les roues d’une charrette, l’univers dans lequel Joe n’est pas mort et a pondu plein de petits enfants n’a jamais existé car il n’existe qu’un seul univers, celui ou vous faites chier Joe ! SALE ROULURE §§§ JOE ETAIT UN HOMME BON §§ *Fond en larmes* !

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

Je sais ce que vous allez me dire "Tout ça c’est très joli mais ça ne résout absolument pas le paradoxe du grand-père !! Pute pute bite nichon couilles !!" et vous avez parfaitement raison malgré votre syndrome de la tourette aigue. C’est pourquoi un second principe sous-tend l’univers de C°ntinuum. Ce principe c’est que l’information est la clé de TOUT, il est impossible de changer quelque chose dont on ne connait pas le déroulement car changer un évènement demande un acte conscient. Si on reprend l’exemple de Joe l’Indien. Le seul moyen pour changer le cours du temps c’est en sachant à l’avance que vous étiez censé bousculer Joe l’Indien et en faisant en sorte de ne pas le bousculer. À cet instant seulement, l’univers aura été changé mais vous serez aussi grave dans la merde car vous aurez créé un paradoxe !!! Tant que vous n’êtes au courant de rien, vous faites simplement ce que vous auriez de toutes façons fait. En clair, le libre-arbitre ne peut s’exercer que lorsque l’on se trouve face à un choix conscient. Ou, dit autrement, comment pouvez-vous savoir que vous avez changé quelque chose si vous ne saviez pas par avance ce que vous étiez censé faire ?

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

Découlant de ce principe naît un autre principe : vous ne DEVEZ pas changer votre propre passé sous peine de créer un paradoxe. Si vous avez bien retenu le principe comme quoi l’information EST tout, celui-ci coule de source. Comme, contrairement au futur que vous pouvez volontairement tenter d’ignorer, vous avez vécu votre passé, vous savez forcément comment il s’est déroulé. Si vous l’altérez, vous le faites donc CONSCIEMMENT ce qui va générer un paradoxe, c’est ballot ! "Euh, attends, je croyais que C°ntinuum réglait ce problème du paradoxe du grand-père mais tu es en train de dire qu’il est encore possible de buter ses vieux et de foutre la merde ?!! Escroquerie ! Remboursez !! 0 euros pour lire un blog en mousse c’est trop cher !! Je devrais être payé pour supporter des choses pareilles !!". Et justement, j’y viens !



Champignon La fragmentation

Donc, oui, effectivement, les paradoxes sont possibles dans C°ntinuum et leur résolution est d’ailleurs une part importante du jeu. Comme je le disais précédemment, l’univers EST, donc, lorsqu’un paradoxe survient, cela signifie qu’en un point de l’espace et du temps l’univers a dévié de sa course, il faut donc impérativement corriger le problème sous peine de détruire l’univers et les milliards d’existences qui dépendent de sa bonne trajectoire.

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

La, vous allez me dire "Oui mais du coup si personne fait rien, game over ?". En effet, mais cela ne risque pas d’arriver pour une raison très simple : la fragmentation. Lorsqu’un paradoxe est généré, tous les voyageurs temporels que cela affecte ressentent ce que le C°ntinuum appelle du "frag", une sensation très désagréable de nausée, de déjà-vu, le sentiment de vivre dans deux univers en même temps, bref, une bonne grosse gueule de bois mais sans vomi ni haleine de chacal. Si les voyageurs affectés ne corrigent pas le problème, ils s’exposent au risque de disparaître purement et simplement de la surface de l’univers car, plus les frags s’accumulent, plus leur existence est éparpillée à travers l’espace-temps. Et ça, comme disait Spinoza dans son traité de la réforme de l’entendement "ça fait grave chier la bite".

Grâce à ce système de frags, l’ensemble du C°ntinuum, composé de nombreux voyageurs, se doit de corriger rapidement et efficacement les paradoxes sous peine de mourir. Ainsi, lorsqu’un paradoxe survient, celui-ci est généralement corrigé extrêmement rapidement par un ou plusieurs voyageurs. D’ailleurs, c’est généralement l’escalade : si un voyageur se foire ou meure en tentant de corriger un paradoxe, d’autres prennent le relais jusqu’à ce que l’ensemble du C°ntinuum fourre son nez là dedans. Ainsi, le système s’auto-régule parfaitement et l’univers suit son bonhomme de chemin (la preuve, si vous lisez ce texte en ce moment, j’ai une bonne nouvelle, l’univers existe encore !! YEAH §§ CHAMPOMY §§).

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

En gros, C°ntinuum reprend le principe de l’univers autoréparateur sauf que les réparations naissent de la volonté consciente des voyageurs temporels et non d’une quelconque entité magique appelé Destin ou Deus Ex Machina à deux roubles. Mine de rien, ça change tout. Mais au fait, comment corrige-t-on un paradoxe ?



Champignon Paradoxes & Causalité

Dans C°ntinuum, le risque lorsque l’on veut corriger un paradoxe c’est d’être tenté d’altérer son passé pour s’empêcher de créer le paradoxe. GRAVE ERREUR ! En faisant cela, vous modifiez votre passé ce qui est très très caca car vous créez un nouveau paradoxe sur le premier paradoxe générant encore plus de frag qu’un PGM dans Quake !

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

"Mais alors, c’est impossible de corriger ce merdier vu que dès qu’on change un truc c’est encore plus la maison de passe comme disent les politiquement corrects de la bouche ??" Si, c’est possible, et heureusement, mais cela demande quelques contorsions mentales qui font saigner du nez. Pour corriger un frag il ne faut pas s’empêcher de le causer mais simplement rétablir la causalité de l’univers, soit, en parlé clair du dedans la bouche, "il faut que tout ce merdier soit logique".

Prenons un exemple pour bien comprendre. Vous voyagez joyeusement dans le passé, mettons 1 an en arrière, la truffe au vent et le regard brillant. Vous apparaissez dans votre chambre ou vous apercevez votre VOUS-1an en train de roupiller peinard dans votre/son lit. Alors que vous allez repartir vers d’autres horizons, vos pulsions d’autostalkage assouvies, vous avez le malheur de vous boiter la tronche contre le lit, réveillant votre VOUS-1an en sursaut. A cet instant vous ressentez de la fragmentation, vous venez de créer un paradoxe puisque vous êtes sûr que, dans votre passé, vous n’avez jamais été réveillé par vous-même cette nuit là et que donc, vous ne vous êtes jamais vu en train de vous auto-stalker.

Comment corriger ce bousin maintenant ? "En revenant en arrière pour s’empêcher de venir dans la chambre ?" Non, surtout pas ! "En revenant en arrière pour mettre un coussin entre soi et le lit pour qu’au moment du choc cela ne nous réveille pas ?" Non, car cela ne ferait que rajouter du frag, il n’y avait aucun coussin lorsque vous vous êtes gamelé comme une grosse tanche ! "En sédatant notre NOUS-1an pour qu’il ne se réveille pas ?" Faux encore, vous avez assisté au réveil, vous ne pouvez pas l’empêcher !

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

La solution (ou du moins UNE solution) est un peu plus tordue que cela. Il vous suffit de descendre quelques heures plus bas, au moment ou votre VOUS-1an va pour se coucher, là, vous le sédatez en mettant du GHB dans son lait fraise ! "Mais tu as dis que ça marchait pas traître !!" Râh mais un peu de patience voix intérieure imaginaire ! Donc, vous le sédatez, et c’est là que ça devient foufou. Vous planquez votre VOUS-1an qui est endormi profondément sous votre lit ou dans un placard, vous lui piquez ses habits et vous vous allongez dans le plumard à sa place. Vous attendez que votre VOUSquicognedanslelit arrive. Lorsqu’il se boite vous faites semblant de vous réveiller et vous reproduisez les gestes de votre VOUS-1an. Une fois votre VOUSquisaitpassetenirdebout s’est tiré, vous sortez VOUS-1an de sa planque et vous le réinstallé dans le lit. FRAGMENTATION CORRIGÉE et mal au crâne enclenché !!



Champignon L’awesomess des voyageurs temporels

Je sais ce que vous vous dites, "Bouh, le voyage temporel ça pue si on peut rien changer" et à cela je répondrai "Fais preuve d’imagination espèce de catin des plaines ! Les possibilités sont infinies !". Si vous ne me croyez pas voici un exemple rigolo :

Alors que vous gambadez joyeusement dans la rue, un vilain sniper vous tire dessus, vous blessant à l’épaule (si c’était la tête c’était fini, voyageur ou pas, vous n’êtes pas en titane de carbone), ce n’est pas très très urbain de sa part et forcément, cela vous contrarie quelque peu. Mais comment châtier l’impudent sans vous fragger ?

Facile, vous descendez un peu avant le moment où vous vous faites tirer dessus et vous vous planquez en vous arrangeant pour que votre VOUSquisefaitshooter ne vous repère pas sous peine de créer du frag. Là, vous observez d’où vient le tir. Une fois la planque du tireur repérée, vous n’avez qu’à revenir en arrière une 15ène de minute avant, probablement pile pendant que le sniper vous attend, insouciant. Là, vous lui avoinez copieusement la face parce que mayrde à la fin, tirer sur les gens c’est interdit par la convention de Geneviève !

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

C’est à cet instant que les choses deviennent psychotiques. VOUS prenez le fusil sniper, vous attendez que votre VOUSquisefaitshooter débarque et puis vous vous rappelez que vous êtes une vraie quiche en tir !! Qu’à cela ne tienne, vous voyagez dans le futur/passé ou vous passez deux ans à apprendre les arcanes du tir de précision et vous revenez 10s avant que VOUSquisefaitshooter débarque pour lui dézinguer l’épaule avec vos M4d Sk1llZ tout neufs !! Problème SOLVED et le tout sans frag, bravo !!

Comme vous le voyez, tout le sel et la difficulté de ce jeu est en fait de ne pas avoir trop d’informations, car cela vous paralyse et vous vous expose au frag, mais suffisamment pour être capable d’agir. Dans l’exemple précédent, si vous vous approchez trop près de la scène et que vous voyez clairement le visage du tireur, vous ne pourrez pas le remplacer sans altérer votre propre passé, il est donc préférable de garder ses distances.

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

Et ce n’est qu’une possibilité parmi tant d’autres, en tant que voyageur vous pouvez également :

  • Vivre une rencontre Gemini : En gros, rencontrer votre vous du futur. Cela peut même se faire sur demande "Oh tiens, je me serrerais bien la louche là maintenant" et paf, votre ancien déboule et vous taillez le bout de gras avec la personne que vous aimez le plus au monde, vous-même, pour un grand moment de pignolage intellectuel. La contrepartie à cela c’est qu’il vous faudra, un jour ou l’autre, voyager dans le temps pour rencontrer votre Junior et répéter exactement les mêmes gestes au risque, le cas échéant, de subir de la fragmentation. Par contre, attention, au bout d’un moment, si vous en abusez, vous aurez une to-do list longue comme l’intégrale des feux de l’amour mis bout à bout, soit à peut près la taille de mon pénis agrandi 100.000 fois grâce à un microscope à effet tunnel et converti en microns.

  • Slipshanker un objet : Il s’agit d’une variante de la rencontre Gemini. Mettons que, pour avoiner la face de quelqu’un, vous ayez soudain besoin d’un bazooka qui n’a jamais vécu une situation pareille je vous le demande ? Qu’à cela ne tienne, vous n’avez qu’à décider que, oh bah ça alors, un bazooka a été caché dans ce placard, juste là, c’est fort cocasse, et hop vous découvrirez un bazooka dans le placard !! Là aussi, il faudra juste penser à revenir plus tard planquer un bazooka au bon endroit pour que votre junior puisse s’en servir.

  •  Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

  • Devenir expert en tout : Flûte, le mécréant que vous poursuivez s’enfuit en hélicoptère, vite, rattrapons-le. Oh, mayrde, c’est vrai, vous ne savez pas piloter d’hélicoptère, quel dommage. Pas grave, vous n’avez qu’à voyager dans le futur/passé, passer deux ou trois ans à apprendre à faire voler un appareil puis revenir au même endroit, au même moment et piloter ce foutu hélico, problem solved vous pouvez aussi simplement vous téléporter dans le siège passager mais arrêtez de pourrir mon bel exemple !! Seul soucis, votre âge n’est pas infini et si vous jouez trop souvent à ça vous allez être un vieux croulant qui aura passé plus de temps de sa vie à étudier qu’à faire des trucs de ouf comme tuer des gens ou les frapper au visage avec des objets durs.



Champignon Et la DeLorean dans tout ça ?

Bon, maintenant que vous avez bien mal au crâne avec ces possibilités, paradoxes et autres fragmentations, parlons machines temporelles. Habituellement, les machines à voyager dans le temps sont, hum, comme leur nom l’indique, des machines. Pas dans C°ntinuum. Dans C°ntinuum VOUS êtes la machine, VOUS voyagez dans le temps d’une simple pensée et pas grâce à une vulgaire voiture pourrie qui passe son temps à ne plus marcher jusqu’à ce que vous passiez 2h de film à la faire redémarrer !

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

"Oui-euh, et alors ? C’est encore un truc de rebelz pour se la péter, juste parce que les cabines téléphoniques ou les voitures c’est trop mainstream !! OSEF de la tronche de la machine, tant qu’elle marche c’est pas important !". Non, dans ce jeu tout a un sens et la machine elle-même n’y fait pas exception. Imaginons que vous construisiez une machine à voyager dans le temps et, soyons fous, qu’au lieu d’aller buter votre grand père juste pour faire chier tout le monde comme le premier sociopathe venu, vous voyagiez loin dans le futur, suffisamment loin pour récupérer la version la plus avancée de votre machine. Cela signifierait qu’à l’exception du prototype, toutes les machines temporelles en usage seraient forcément les meilleures qui puissent exister. Et, si l’on suit cette logique, quelle meilleure machine à voyager dans le temps que pas de machine du tout ?

Ouaip, faut avouer, ça désanuse du ragondin un pitch pareil ! Mais au fait, comment ça se passe avec tous les autres voyageurs temporels ? Ca serait pas un peu le cacatier tous ces gens qui se baladent dans la 4ème dimension ?



Champignon Le Continuum

Les voyageurs temporels du Continuum ne sont pas des loups solitaires mais entrent de plein pied dans une nouvelle civilisation avec ses règles, sa hiérarchie, sa propre culture. Je ne peux pas rentrer dans les détails sinon cela prendrait des heures et mon logiciel de traitement de texte est presque à court d’encre en plus mon chien va manger mon clavier juste avant que je parte à la piscine alors hein, mais voici quelques éléments intéressants :

  • Le statut des voyageurs va de pair avec leur capacité à voyager loin et longtemps en un seul "span" (ou bond temporel). Les petits débutants qui apprennent les ficelles du métier sont des span 1 et ne peuvent voyager que d’une seule année par bond avant de devoir pioncer (rien ne les empêche de spanner plus loin mais la fatigue va entraîner des erreurs de calcul qui peuvent les amener à cramer dans la ionosphère simplement parce qu’ils auront loupé la trajectoire de la terre dans le système solaire). Certains membres haut placés peuvent voyager plusieurs millénaires en une fois ce qui leur permet d’aller taper la causette avec Agreugreu, l’homme du Neandertal et être de retour chez eux pour mater une rediffusion holographique de Saw 58 à la télé.

  • Il n’existe pas réellement de gouvernement dans le Continuum, le système s’auto-régule naturellement. Cependant, une liste de Maximes, permet de guider et de discipliner tout ce petit monde afin de limiter au maximum les frags (cela ne veut pas dire que le Continuum est une anarchie, bien au contraire. Si vous provoquez trop de frags, vous finirez rapidement avec des objets en forme de balles insérés dans votre corps jusqu’à ce que vous soyez atteint de décès, c’est pas la fête du slip !).

  •  Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

  • Les voyageurs sont réunis en petits groupes autour d’un territoire et d’une ligne temporelle dont ils ont la charge. Cela peut être la Tour Eiffel de 1936 à 2015, la Troisième poubelle sur la droite de 2015 à 2018 et autres Sous L’eau Sans Oxygène du 8 mai 1927 à 14h jusqu’au 8 mai 1927 à 14h13. Le but initial est l’entraide entre voyageurs mais cela devient rapidement une nécessité logistique car vivre une vie normale sans alerter sa famille/amis de la réalité du voyage temporel est extrêmement difficile et demande une organisation à toute épreuve. Bien sur, rien n’empêche de voyager beaucoup plus loin, le territoire n’est qu’un point de chute.

  •  Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

  • La plupart des voyageurs du Continuum entrent au sein de Fraternités lorsqu’ils progressent dans la hiérarchie. Ces fraternités proposent toutes sortent de spécialités et services indispensables à la bonne course de l’univers. Je ne vais pas toutes les citer (il y en a une dizaine) mais en voici trois aux concepts originaux qui illustrent bien la diversité du Continuum :

    • Les Thespiens : Une fraternité "d’acteurs" dont la spécialité est de prendre l’apparence et la place de personnalités ou de types lambdas. Leur travail n’est pas qu’un passe-temps mais bien souvent une nécessité pour régler certains frags extrêmement compliqués voire pour déjouer un attentat de Narcissistes (j’y reviendrais) visant Jésus ou Hitler (selon certains membres des Thespiens, il y a au moins 3 Hitlers en tout).

    • Les bailleurs de fond : Ces gentils messieurs ont une spécialité, le pognon ! Le Continuum n’étant pas stupide, ils sont conscients que les voyageurs temporels vont être tentés d’utiliser leurs nouveaux pouvoirs pour se faire un maximum de fric et, ce faisant, soit bousiller des économies soit générer des paradoxes parce que ce sont quand même de grosses tanches ces sales jeunes !!!1 Du coup, ils préfèrent laisser cela entre les mains de spécialistes et, en échange de ce privilège, ces même spécialistes arrosent tout le Continuum de bon gros argent. C’est d’ailleurs pour cela que, dès l’arrivée de nouveaux dans le Continuum, ceux-ci se voient offrir plusieurs trouzillions d’euros (ou louis d’or, ou sacs de sel selon l’époque et le lieu).

    • Les Antiquaires : Si les Thespiens sont les acteurs d’un film alors les Antiquaires en sont les accessoiristes. Si, pour duper un méchant vous avez besoin d’une armure de plate moyenâgeuse, ils vous la fournissent. Vous voulez profiter d’un petit Picasso dans votre chambre parce que, mine de rien, ça impressionne sévère les mademoiselle qui sont trop bonnes et que ça serait cool si elles lâchaient leur 06 ? Moyennant service, ils peuvent soit en faire une reproduction absolument parfaite grâce à une technologie du futur soit gauler l’original, vous le filer, le récupérer après votre mort et le redéposer à l’endroit où ils l’ont pris une fraction de seconde après le vol original. Ni vu, ni connu !

  •  Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

  • Les voyageurs, parce qu’ils vivent en dehors du temps, ont dû adapter leur vocabulaire pour éviter les confusions. Ainsi, première règle, les voyageurs utilisent quasi-uniquement le présent lorsqu’ils parlent de leur vie passée ou future tout simplement parce qu’une chronologie n’a plus de sens pour eux. Ensuite, les termes habituels pour parler du passé ou du futur n’ont plus de raison d’être et on été remplacé par des équivalent clarifiant les choses comme :

    • Le bas = Vers le passé par rapport à l’époque ou je me trouve – Sous entendu, quand un voyageur dit "Je descend" ou "je vais 3 minutes en bas", il ne se rend pas dans une cave, il remonte juste le temps VERS le Big Bang.

    • Le haut = Le futur – Même chose, le voyageur s’éloigne du Big Bang.

    • L’âge = Son présent, son vécu – Sous entendu, ce que le voyageur vit en ce moment même.

    • Le bientôt = Les choses qui n’appartiennent pas à son âge – Le bientôt symbolise toutes les choses que le voyageur a encore à faire, une sorte de to-do list à l’échelle d’une vie et sans possibilité d’y couper.

    • Un fixe = Une personne incapable de voyager dans le temps, elle est "fixée" à sa ligne temporelle.

Cela semble compliqué au premier abord mais, au cours du jeu, ces termes deviennent vite indispensables et sont bien plus clair que de tenter de jongler avec l’imparfait du subjonctif et autres "j’eussiez dû voyagassiez dans le passé par rapport à ton futur qui est plus ancien que mon propre passé arg bordayl je saigne du cerveau !!!".


Champignon Les méchants !

Bien sur, le Continuum n’est pas un long fleuve tranquille et en son sein se cache son pire ennemi : Les Narcissistes.

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

"Narcissistes" est le nom donné à des voyageurs temporels qui "ne pensent qu’à leur gueule partie bouchière" soit des voyageurs qui posent leur testicules sur le front de l’univers en foutant le caca dans la ligne temporelle dans l’espoir de façonner un monde plus à leur goût. Forcément, cela ne plaît pas beaucoup au Continuum qui doit tout réparer derrière histoire que, je ne sais pas, l’univers ne disparaisse pas dans le néant bande d’idiots §!!

Vous allez me dire "mais ils ont été bercé trop près d’un mur en crépis ces glands ou quoi ?? Le simple fait que l’univers ait un début et une fin signifie que le Continuum à déjà gagné, à quoi bon se battre ?". Et bien, ce n’est pas aussi simple que ça. Une bonne partie des Narcissistes est composée d’anciens membres du Continuum qui ne supportent plus l’idée que toute leur vie soit déjà tracée et qu’ils ne puissent rien faire pour changer cela. Certains voyageurs qui apprennent, par exemple, le jour, le lieu et la façon dont ils doivent mourir ne l’acceptent pas et ils ne peuvent se résoudre à accomplir leur Futur Requis. Du coup, ils pètent leur câble et font n’importe quoi, se suicidant après avoir généré un maximum de paradoxes possibles mettant un maximum de personnes dans la merde.

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

Mais il n’y a pas que de gros emos chez les Narcissistes, certains d’entre eux, plus dangereux encore, sont persuadés que, contrairement à ce qu’affirme le Continuum, il n’existe pas un seul et unique univers mais une infinité d’univers parallèles. Ces fanatiques, appelés Crashers, pensent qu’en générant un maximum de fragmentation en un point donné, ils peuvent ouvrir une faille vers un autre univers. Bien sur, comme le Continuum tente de les en empêcher, les deux groupes ont la fâcheuse tendance à se taper sur la truffe et à se frager mutuellement hors de l’existence.

Les Narcissistes ont-ils raisons ou tort ? Peu importe, la simple idée qu’ils puissent avoir raison empoisonne petit à petit la psyché de nombreux membres du Continuum incapables de supporter l’impression de prédestination de l’univers…



Champignon Les mécanismes de jeu

Maintenant que vous connaissez quasiment tout du concept et du background, abordons les règles du jeu.

Première bonne surprise, le voyage temporel étant un mécanisme qui se "roleplay", il n’implique pas de règles extrêmement complexes. En fait, la complexité du voyage réside uniquement dans la prise de notes de la part des joueurs. Ceux-ci doivent remplir une feuille de voyage temporel à chaque fois qu’ils effectuent un bond. Cela peut sembler fastidieux mais c’est nécessaire pour bien s’y retrouver et pour permettre au MJ d’avoir une vision claire de ce qu’il se passe (en plus ça permet de faire des graphes chronologies de fifous).

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

Niveau baston et tests de compétences, tout se joue avec un seul dé 10. Si le résultat est inférieur à votre compétence ou votre attribut, bravo champion, sinon c’est le fail. Ajoutez à tout ça des échecs critiques, des réussites critiques et des grâces (en gros des réussites critiques mais dues à un évènement extérieur mis en branle par un autre voyageur, comme une arme qui vous tombe sous la main parce que Jean-Jacques vous l’a planquée par avance, etc) pour faire bonne figure et vous avez fait à peu près le tour.

Les combat sont extrêmement létaux, les personnages étant des humains, qui peuvent s’affranchir de la 4ème dimension certes mais des humains tout de même, résultat, le jeu repose beaucoup plus sur l’utilisation intelligente des bonds spatiaux temporels que sur du "panpan t mort lol" (et c’est tant mieux vu le concept).

Le seul point noir dans les règles du jeu réside dans les règles du combat temporel. Les auteurs ont essayé de créer un système simple et rapide pour régler les combats avec Narcissistes. Malheureusement, celui-ci est tellement simplifié (difficile de faire autrement) qu’au final il est certes pratique mais il ne permet pas de ressentir l’impact réel des affrontements Narcissistes/Continuum qui se règlent généralement à coup de :

  • "Mouhahaahaahaha, j’ai buté ta grand-mère tocard ! T’es trooooooop frag !!"

  • "Mouhahahaha toi-même !! En fait c’était pas ma grand-mère que tu as buté mais ta mère que j’avais déguisé en ma grand-mère, je suis plus frag mais toi oui !! OUNED BIATCH !!"

Et comme ça peut s’étaler sur plusieurs années, je vous laisse imaginer le foutoir !

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

Heureusement, il est tout à fait possible de jouer ces affrontements en "temps réel" en interprétant tout sans jet de dé donc, au final, cette règle est plus une option pratique pour ceux qui veulent régler la baston rapido, les autres profiteront bien volontiers des maux de têtes lié à l’établissement d’un plan tordu.

Dernier point, la progression. Dans C°ntinuum il n’y a pas véritablement de notion d’XP au sens classique du terme. A l’exception de vos points de création pour concevoir votre personnage, toute l’évolution par la suite se fait directement in-game grâce à deux systèmes : l’apprentissage sur le tas et les formations.

 Continuum, le jeu de rôle à 2.21 Gigowatts

En gros, l’apprentissage sur le tas revient à améliorer lentement ses compétences/attributs à force de les utiliser. Pour chaque succès au cours de l’utilisation d’une compétence vous progressez vers le niveau de maitrise suivant. Simple, efficace. Pour les formations c’est la même chose mais en "mémoire tampon". En gros, vous pouvez dire "je pars deux ans apprendre le ju-jitsu dans un temple Inca même si ça n’a rien à voir et je vous emmerde". Le MJ étant sympathique, il ne va pas vous obliger à roleplay 2 ans de Ju-Jitsu, dans le cas contraire vous avez tout à fait le droit de lui JUJITSER LA FACE parce que c’est un sadique !! Si votre personnage passe le temps requis, vous gagnez automatiquement la compétence. La contrepartie à cela c’est que, vous n’êtes pas immortel et que donc, chaque année passée à apprendre sont des années de moins à vivre ! Croyez-moi, cela peut aller très vite. Pour ne rien arranger, passer 3 ans à devenir un maître en Thermochimie à tendance à vous rendre extrêmement facile à localiser (le cul sur une chaise dans une bibliothèque ou dans une université) et donc à fragger par un Narcissiste.



Champignon Conclusage

Vous l’aurez compris, C°ntinuum est un excellent jeu de rôle qui va jusqu’au bout de son concept avec brio. Certes, il n’est pas à mettre entre toutes les mains et demande beaucoup d’investissement des joueurs et du MJ mais, si vous êtes fan de paradoxes temporels et de maux de crânes, vous allez grave kiffer la vibe !

Les +

  • Du vrai voyage temporel et pas un simple gimmick servant uniquement de point de départ à l’aventure.

  • Un univers d’une logique absolument brillante ce qui n’était pas une mince affaire pour du voyage temporel.

  • Les règles simples qui permettent de se concentrer sur les paradoxes et non sur les jets de dés.

  • Un système d’évolution sans points d’expérience qui colle parfaitement au fait que le temps n’a plus d’importance.


Les -

  • Le livre de règles n’existe qu’en anglais et, vu la complexité du sujet abordé, cela pourra vous faire très mal au crâne si vous n’êtes pas totally fluent de l’english qui sent la gelée tremblotante de la bouche.

  • Le système de combat temporel est un peu limité. En soit ce n’est pas réellement un problème car il est tout à fait possible de s’en passer totalement pour interpréter tout en jeu mais les amateurs de baston pourraient être déçus.

  • L’éditeur qui publie le bouquin est pour ainsi dire en mort cérébrale. Depuis la sortie du livre de base en 1999, d’un supplément en 2001 et d’une version pré-bêta mal dégrossie de Narcissistes (les vilains ennemis du C°ntinuum), absolument rien de neuf n’est sorti.

  • Résultante du point précédent, le jeu n’ayant pas été réédité, les rares copies en vente sur Amazon/Ebay coûtent un rein de Somalien. Vous pouvez toujours tenter votre chance dans les boutiques spécialisés, j’ai trouvé ma copie à 10€ au fond d’un bac glauque, mais sans garanti de succès. Sinon, pour les sales pauvres et autres radasses il se trouve facilement en PDF mal scanné.

  • Le jeu est très exigeant, tant pour le MJ que pour les joueurs. L’approximation est rarement toléré et il est important de bien noter dates et lieux pour éviter tout souci. De plus, si vous êtes du genre à improviser entièrement vos parties, vous allez vous heurter rapidement à de gros problèmes. D’ailleurs, même les MJ qui préparent leur scénario auront fort à faire pour penser leurs aventures en 4 dimensions (mais cela fait partie du plaisir au final).


Bref, si le jeu vous intéresse mais que des choses vous semblent obscures, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire, les maux de tête, c’est meilleur à plusieurs ! Sinon, vous pouvez également lire les résumés détaillés des 9 premières sessions de la campagne que j’ai fait jouer l’an dernier. La découverte du jeu y étant progressive, vous comprendrez mieux le principe :

Résumé Campagne C°ntinuum :

Session 1 & 2 – Invitation à danser & Gâteau temporel.
Session 3 – Meurtre à l’Empire.
Session 4 – Meurtre à l’Empire, suite.
Session 5 – Meurtre à l’Empire, fin.
Session 6 – Repérés.
Session 7 – Repérés, suite.
Session 8 – Repérés, fin.
Session 9 – Contrecoup & Entrainement.
Session 10 – La contre-attaque.
Session 11 – Premier Frag.
Session 12 – Second Frag & Epilogue.

|

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 1