Invités - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 1

mercredi 19 septembre 2007

Nuts taste


19 09 2007
I has a nut

Hop, j'ai la flemme aujourd'hui (bah l'air de rien, écrire un pavé tous les soirs ça épuise, plaignez moi j'adore ça ^^), voici donc un nouveau billet dans la catégorie Invités (Billet en provenance du forum). Floufy , que son destin se mêle au succès et à la brise marine créée par le soleil levant sur les mers du sud au cours d'une aurore boréale de magnitude 9 sur l'échelle en bois rangée dans la cabane à outils au fond du jardin , va vous parler NOISETTES, vous allez voir c'est court mais intense et je n'ai pas honte de dire qu'il m'a fait lolé comme un gros ouf. Bref, je tais ma bouche, enjoy !



Cette fois j'en peux plus..... YaaAAaAaAAaAaAAaaaArgh!!

C'est quoi cette lubi du "petit goût de noisette" ? On le trouve partout histoire de faire "mion mion le bon truc du terroir qu'il est bon !" Sans déconner, y'a des mecs qui arrivent a retrouver ce pu¤*@ de gout de noisette dans:

  • le beurre
  • l'huile d'olive
  • la crème fraiche
  • le lait
  • les huitres oO
  • le café
  • des champignons
  • de la soupe courgette/brocolis
  • la boulette de Bussy (navet blanc)
  • La pomme de terre Vitelotte de Touquet Savour
  • des racines de cerfeuil
  • Quatre-quarts breton pur beurre Monoprix Gourmet
  • ce petit chemin (qui sent la noisette)
  • le beaujolais (mais lui ça compte pas vraiment parce que tous les ans il a un gout différent: fraise, banane, noisette, vomi...)
  • divers fromage qui claquent sévère, mais qu'on dit que c'est "noisette" pour faire plus terroir.
  • le cheddar (non le cheddar N'EST PAS UN FROMAGE)
  • et bien sûr dans l'écureuil confi, mais ça a priori c'est normal

Tous ces exemples sont VERIDIQUES. Donc pour ceux qui n'en seraient pas conscient, une noisette c'est ça:

noisette

La noisette saylemal: c'est tout petit, y'a rien a bouffer dessus, on se bat avec les écureuil pour en trouver, on se pète les doigts avec des instrument de torture pour les ouvrir (ha oui ce qu'on mange dans une noisette se trouve A L'INTERIEUR !)... j'ten foutrais moi du "petit gout de noisette". Nan, une bonne noisette est une noisette morte !! Et elle ne se mange que d'une seule façon:

nutella



Encore merci à Floufy. Je vous rappelle que vous pouvez m'envoyer vos billets, si vous ressentez le besoin de vous exprimer devant un parterre de geeks, ça se passe toujours à la même adresse (CerberusXt@gmail.com , venez à moi amis spammers). Les personnes m'ayant déjà envoyés des billets pas d'inquiétude je ne vous ai pas oublié et je publierais vos créations, probablement un autre jour ou j'aurais la flemme ;) (si je vous oublie depuis vraiment trop longtemps hésitez pas à me rafraichir la mémoire à coup de cailloux, j'ai une mémoire d'huitre).

Pour finir dans le thème voici encore une image (même si c'est une cacahouète sur la photo)

Do

lundi 3 septembre 2007

Les Gens : l'ennemi du geek


03 09 2007

Et hop, je continue sur ma lancé de fainéant (en même temps ça prend du temps de répondre à toutes vos questions les vilains) en publiant un billet rédigé par Jenrathy, que son nom soit gravé dans la roche pour l'eternité, qui a décidé de vous parler d'un terrible sujet: LES GENS !!


Etant geek, on aime bien squatter devant notre pc. On est tranquille, on joue, on discute, on achète des trucs, on partage, on découvre de nouvelles choses...

Mais voilà, des fois, il faut qu'on lève notre petit popotin pour faire des choses dans la vraie vie. Et forcément, si on sort de chez soi/sa chambre, on tombe forcément sur des Gens. Oui, "les Gens" !

Parmi la flopée d'actions qui requièrent de sortir et où l'on est susceptible de rencontrer un/plusieurs Gens : faire les courses, aller en cours, aller travailler, aller chez un(e) ami(e), sortir, aller faire le plein (voiture/frigo peu importe), aller au kébab/resto/pizzeria/garage/banque/mairie/gendarmerie/autre part, j'en passe et des meilleures...

Le geek est pourtant rusé, il profite amplement du e-commerce pour se faire livrer les biens de premières nécessité (jeux vidéos, dvd, livres, pizza...) mais voilà, on ne peut pas tout acheter sur Internet (O RLY ?). Le geeks est alors obligé de sortir de son domicile/antre/grotte/chambre et doit se confronter à l'un de ses plus grands ennemis (avec l'orage, la panne d'Internet et le FBI) : Les Gens.

Les Gens. Un mot bien vague qui représente pourtant la majeure partir de la population of the world ! (tout le monde sauf toi en fait.). Afin de vous préparer lors de ces sorties dans la vraie vie, sous ces dangereux rayons de soleil, nous allons voir ensemble sommairement les différentes formes de gens sur lesquelles vous pourriez tomber lors de vos pérégrinations IRL, et comment y faire face :

  • Les Vieux (autres appellations : le 3ème âge, papy/mamie, l'ancêtre, etc... ). Le vieux ne travaille plus, il peut donc faire chier le monde à plein temps (source : le complot des vieux).

les vieux

Leurs activités préférées : prendre les places assises dans les transports en commun, passer devant vous à la queue du supermarché quand vous êtes pressé (ils font exprès d'oublier le code de leur carte bancaire en plus attention), être devant vous au guichet de la banque avec ses anciens francs, vous insulter copieusement tout en vous disant que c'était mieux avant (aussi appelé : Le Bon Vieux Temps).

Comment les éviter/s'en débarrasser : Les vieux ont plusieurs points faibles, on pourrait les classer dans la même catégorie que les zombies (sauf qu'au lieu d'essayer de vous manger le cerveau, ils regardent Derrick) : ils sont lents, ont une vue/ouïe défaillante et sont physiquement peu résistant (attention cependant à ne pas les confondre avec des zombies, vous pourriez avoir des problèmes lorsque vous raconterez votre histoire aux petits hommes en bleus au poste de police).

Utilisez les techniques classiques "j'accélère pour semer mamie et son déambulateur", "Je monte le son de mon Itruc© pour éviter d'entendre papy raconter la guerre des tranchées une énième fois" ou bien "Je brusque un peu le vieux pour lui faire comprendre que je suis pressé" (attention ! Le vieux est fragile, son coeur peut lâcher facilement).

  • Le Jeune con, (aussi appelé Pyjama, djeunz, petit con, petit branleur, sale gosse, racaille, sale jeune, petit puceau etc..). Le jeune est un rebelle. Il n'apprécie pas l'autorité, que ce soit celle de ses parents, profs, des contrôleurs du bus ou bien de la police.

le jeune con

Leurs activités préférées : Occuper les places assises des transports en commun (les salauds ! ils sont de mèche avec les vieux !! ), avec en bonus foutre la merde et écouter sa musique bien fort (voire sur son téléphone portable pour en faire profiter toute la rame de métro). Il peut aussi vous demander une clope, voire des feuilles ou du feu.

Comment éviter ou se débarrasser d'un jeune con : Le jeune, bien que rebelle sur les bords, reste un petit con qui ne connait rien à la vie. De ce fait, utilisez votre savoir pour l'humilier ou lui faire peur (Knowledge is Power !). Par exemple si un petit con vous demande une cigarette, répondez lui "C'est parce que tu fumes que t'a pas de poils à ta petite bite". S'il ne s'enfuit pas en courant, ajoutez un "Petit Con" pour ponctuer votre phrase. Si le jeune n'a toujours pas l'air convaincu, finissez-le avec un "C'est ce qu'ils ont dit à TF1 (ou M6)" (source d'information universelle pour le jeune, avec skyrock et Myspace) et là il fera dans son pantalon, ce petit con.

  • Les casse-couilles (brise-ovaire pour les filles) : cette catégorie de Gens est faites pour te faire chier. Il n'y a pas d'autres mots pour le dire, leur objectif est de te pourrir la vie, sucer la moelle de ton temps libre ou pire, de ton porte monnaie.

FT, casses-couilles au telephone

Transports en public chiant : le train

Dans le groupe des casses-couilles (qui est assez large), on retrouve : Le mendiant, le mec des sondages useless, les éboueurs, les témoins de Jéhovah, La Poste, la caissière dyslexique, la DDE (doués pour faire des travaux au petit matin quand tout le monde part au taff), le connard de la Banque (fonctionne aussi avec le connard des impôts, de la douane, de l'aéroport... Oui ya beaucoup de connards ^^ ), le professeur qui t'aime pas (oui, TOI en particulier. Tu sais pas pourquoi, mais il te hait), les hippies, et encore pas mal d'autres... vous en trouvez à chaque coin de rue un casse-couille de toute façon.

Le casse-couille est futé, il s'adapte en fonction de ton moyen de transport dans le monde IRL.

Ainsi, si tu conduis une voiture, tu vas te retrouver très probablement avec une voiture de l'auto école devant toi qui fait du 40 en ville et qui hésite à chaque intersection, un camion poubelle (si t'es vraiment chanceux tu l'aura juste à la sortie de ta rue pour qu'il te fasse bien chier un bon moment), des travaux, un accident bien stupide (genre on me rentre dedans et je sors de ma voiture sur la voie de gauche du périph' histoire de bien faire chier le monde), sans oublier le classique mais toujours plaisant embouteillage, rempli de beauf en 4x4, de monospace avec famille nombreuse et du gloglo de base qui cale sans arrêt car il est trop noob pour utiliser son embrayage correctement.

Si vous utilisez les transports en commun, le risque d'aggro est beaucoup plus important. Sans compter les vieux et les jeunes qui prennent toutes les places assises, vous avez aussi des puants (manque d'hygiène important), des clochards, la jeune maman avec sa poussette qui te roule sur les pieds et qui te demande de l'aide pour sortir du bus/metro, la daronne qui fait ses courses et qui se trimballe avec 12 sacs plastiques prêt à éclater, et si vous êtes de sexe féminin, le risque d'aggro est multiplié par 10 auprès des jeunes, pas de bol ("hé miss, t'a un zéro-six ?").
Leurs activités préférées : TE FAIRE CHIER ! Te faire perdre ton temps, ta patience, ton argent, le peu d'équilibre mental qu'il te reste, bref te casser les couilles (d'où le nom).

Comment les éviter/s'en débarrasser : Si vous voyez un casse-couille s'approcher de vous, sortez vite votre portable et faites style d'être dans une grosse engueulade au phone, genre "Mais putain tu pouvais pas faire attention !! Je te prête la voiture une journée et tu la fous déjà en l'air ! Mais putain c'est pas croyable" en gueulant bien fort et en faisant des flexions des sourcils. Le casse-couille sera intimidé et n'osera pas s'approcher. Si il s'approche tout de même, interrompez la conversation abruptement et sortez un gros "QUOI ?!!one?! " dans sa face avec les sourcils descendus jusque sur le nez. Il y a très peu de chance qu'il résiste à cet assaut, mais bon, si le casse-couille ne lâche pas prise, utilisez le très efficace "J'ai pas le temps" d'un ton net et cassant (vous pouvez également utiliser la version pgm "go pve noob !" mais le casse-couille n'étant pas formé à l'anglais de pgm, cela ne fonctionnera pas et sera donc uniquement pour votre auto satisfaction).

Je pense que rien que ces trois catégories regroupent la majeure partie des gens (les animaux et robots ne sont pas compris par contre).


J'ai omis volontairement la Famille, car cela dépend des personnes. Certains sont totalement asociaux et n'ont pas de contact avec leur famille, tandis que d'autres ont un minimum d'interactions ("on mange", "c'est l'heure", "range ta chambre"...)

Voici quelques images récapitulatives pour ne pas se tromper ! A retenir absolument !!

recapitulatif : les gens


recapitulatif : les jeunes


recapitulatif : les vieux


recapitulatif : les casses-couilles


recapitulatif : bonus

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 1