Le Guignolo du Jour - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 2 - Page suivante

lundi 31 mars 2008

Scandale Mass Effect : La vengeance


31 03 2008
Scandale Mass Effect

Vous vous souvenez peut être de ce billet, "Cachez ce sein (virtuel) que je ne saurais voir !", dans lequel je parle en criant très fort d'un scandale absolument aberrant visant le jeu X-Box 360 Mass Effect. En résumé, de gros neuneus qui n'ont, de toute évidence, jamais touchés de près ou de loin à une console, voir tout simplement au jeu qu'ils attaquent, accusaient Mass Effect de pervertir le cerveau de pauvres enfants innocents en intégrant une scène de xénophilie lesbienne des plus hardcore ! Horreur et damnation, de la xénophilie hardcore oO MAIS C'EST ATROCE !! Attention, ne regardez la vidéo de la scène incriminée si dessous que si vous avec le cœur bien accroché et que vous avez plus de 18 ans (et encore même dans ce cas là vous n'en sortirez pas indemne) :


Mon dieu mais c'est atroce !! Comment se fait ils que les braves mioches du monde entiers ne soient pas déjà en train de violer des hamsters après avoir vu une chose pareille ??? Vous imaginez le traumatisme !! C'est vraiment un pur scandale faut me le dire si j'en fais trop ...
« Eh mais pourquoi tu nous parles encore de ça alors que tu nous as déjà bassiné avec !! Sale roulure de bidet !! » Tout bêtement parce qu'il y a du « nouveau » dans cette affaire (enfin, ma nouveauté est un peu rance vu que cette affaire remonte à fin janvier mais on va faire comme si et au pire Nioutaik c'est pas un journal :p) : Les joueurs, passablement énervés par ce scandale complètement tiré par les cheveux visant une nouvelle fois leur loisir préféré, se sont vengés, avec les moyens du bord, de tous les détracteurs qui parlaient sans connaitre leur sujet juste par pur plaisir de s'entendre déblatérer des conneries. Vous allez voir, un joueur, faut pas trop l'emmerder sinon il devient tout rouge, il hurle, il mord et il bave, pire qu'un Fennec cocaïnomane en manque dans un champs de coca.

La première victime de cette terrible vengeance est M. Mc Cullough, l'homme par qui le scandale hardcore pr0n from outter space est arrivé suite à la publication d'un de ses articles, plein de haine et de mensonges sur Mass Effect, sur le site TownHall.com (un site bourrés de gens tellement conservateurs qu'ils ne pourrissent pas, même 3 ans après ouverture de leur emballage). La réaction des joueurs scandalisés face à une bêtise aussi abyssale ne s'est pas faite attendre et les commentaires sur son article ont rapidement atteint le nombre impressionnant de 1000 et des brouettes, chacun expliquant à quel point Mc Cullough "c'est quand même un gros blaireau qui raconte n'importe quoi"

Scandale Mass Effect

La réaction face à cette avalanche de COMZZ qui ferait pâlir de jalousie n'importe quel Skybloggeur ne se fit pas attendre et notre preux chevalier, défenseur des nenfants sensibles, balança quelques jours plus tard une soit disant « simili excuse » sur son blog . Malheureusement, Mc Cullough confondant de toute évidence le mot "excuse" avec les mots "je continue de m'enfoncer, frappez moi j'aime ça", n'y fit que confirmer sa connerie à grand coup de « Oui euh d'abord Mass Effect c'est quand même plein de pr0n hardcore, désolé si ça vous choque !! ». Résultat, son blog s'est repayé une nouvelle avalanche de commentaires dans sa face, répétant encore et toujours les inexactitudes de ses allégations.

Se disant que « Mince, ces idiots de gamers sont quand même bien coriaces, peut être qu'ils disent vrais, surtout qu'ils ont l'air assez d'accord entre eux en plus, je devrais probablement jouer au jeu pour vérifier ma précision journalistique !! » et c'est ainsi que, dans un sursaut d'intelligence suffisamment rare pour être signalé, notre brave chroniqueur deleta son article d'origine et balança enfin de vraies excuses, toujours sur son blog (« For this I DO apologize to the gaming universe! ») en expliquant que la scène de sexe le choque un peu quand même mais que, si la législation fait bien son travail et empêche les jeunes d'acheter un jeu classé Mature, c'est ok pour lui ! Ouf, enfin, le voilà revenu à l'unique problème : Les parents qui laissent des mioches acheter (et surtout jouer) à des jeux qui ne sont pas pour leur age, POINT ! Pour leur reste, je ne vois pas pourquoi les jeux vidéos ne peuvent pas intégrer de sexe tant qu'il y a des mises en garde (enfin ça j'en ai déjà parlé)

Scandale Mass Effect

Hélas, Mc Cullough vaincu, la bataille était loin d'être terminée car d'autres mous du bulbes s'étaient lancés entre temps à corps perdu ("Wouhou ? Mon corps ?? Tu es ou ?? Répond c'est plus drôle maintenant !!") dans la diffamation de Mass Effect. C'est ainsi que, quelques jours après l'article qui lança la polémique, la chaine Fox News, toujours partante pour remuer la merde même imaginaire, se fendit d'un beau reportage télé plein d'extraits vidéos et de témoignages de journalistes probablement atteint d'une forme extrêmement grave de trisomie vu le niveau de leurs interventions. Pour ceux qui comprennent l'anglais qui sent bon le Fish & Chips de la bouche et qui se sentent la force de ne pas casser leur écran en regardant le reportage, voici l'extrait du sujet diffusé sur Fox News (Ayez une petite pensée pour le pauvre Geoff Keighley, le mec à droite dans l'image d'aperçu de la vidéo youtube, qui tente de défendre vainement le jeu devant un parterre d'ignares) :


Ce qui a le plus choqués les joueurs en général se sont les interventions de l'invité de la chaine, Miss Cooper Lawrence, auteuse d'un bouquin sur « comment être trop le meilleur dans sa tête », qui n'a visiblement jamais joué à un jeux vidéo de sa vie et qui sort un sublime « Voilà comment ils [Les joueurs] voient les femmes : Elles sont vu comme des objets de désir, comme des, vous savez, corps sexy. Ils ne montrent pas de femmes comme étant bonne a être utile à autre chose qu'a leur sexualité » (« Here’s how they’re seeing women: They’re seeing them as these objects of desire, as these, you know, hot bodies. They don’t show women as being valued for anything other than their sexuality. And it’s a man in this game deciding how many women he wants to be with.» ). Bon, que l'on raconte des conneries a propos d'un jeu ça passe encore, les joueurs ont l'habitude avec la Fox, mais qu'une personne qui n'y connait strictement rien se permette d'insulter l'intelligence des gens qui jouent à Mass Effect et les traitent de "gros obsédés macho", là faut avouer que ça a tendance à fâcher tout rouge.

Résultat, Miss Cooper Lawrence s'est, elle aussi, prise une "vengeance loi du talion +10" dans sa face, pile poil là ou ça fait mal pour un auteur : Sur son livre, au nom bien péteux de "The Cult of Perfection: Making Peace With Your Inner Overachiever" ! Considérant que la Miss avait démontré, dans son intervention sur la Fox, qu'il est tout à fait normal de critiquer en basant son argumentaire sur des informations fausses et cela sans jamais avoir touché, de près ou de loin, à l'objet de ses attaques, les joueurs ont, pendant plusieurs jours, postés un nombre hallucinant de critiques négatives (412) sur son livre en vente sur Amazon.com. Face à cette avalanche de mauvaises notes et de « J'ai pas lu ce livre mais c'est complètement nul et faux et en plus ça parle de sexe entre extraterrestre, ne l'achetez surtout pas !! » les représentant d'Amazon durent même intervenir pour remettre un peu de l'ordre dans tout ce foutoir (ce qui explique qu'à l'heure actuelle il ne reste plus que 57 critiques négatives ... sur 68, ça sent quand même le bouquin pourri ! Je le sais, je ne l'ai pas lu).

Scandale Mass Effect

Se rendant probablement compte du guêpier dans lequel elle venait de se fourrer (il ne faut jamais donner de coups de pied dans une ruche de joueurs hystériques oO!!) Cooper Lawrence finie par avouer n'avoir jamais jouée au jeu et d'avoir basée son intervention sur des on-dit. Après avoir regardé quelqu'un jouer à Mass Effect pendant 2h30 (vous noterez quelle ne dit pas « après y avoir joué ») elle finira même par dire « Je regrette vraiment avoir dit ça, et maintenant que j'ai vu le jeu et les scènes de sexe ça ressemble à une blague. Avant l'émission j'ai demandé a quelqu'un ce qu'ils avaient entendu sur le sujet et ils m'ont dit que c'était comme de la pornographie. Mais ce n'est pas comme de la pornographie. J'ai vu des épisodes de LOST plus explicites que ça. » (“I really regret saying that, and now that I’ve seen the game and seen the sex scenes it’s kind of a joke. Before the show I had asked somebody about what they had heard, and they had said it’s like pornography. But it’s not like pornography. I’ve seen episodes of ‘Lost’ that are more sexually explicit.” ). Allelui, touchée par l'appendice nouillesque la voilà libérée de son ignorance \o/

Scandale Mass Effect

Pour parachever en beauté toute cette affaire Electronic Arts, éditeur de Mass Effet, a envoyé une lettre à Fox News leur expliquant à quel point ils étaient tout tristes dedans leur corps de voir leur beau jeu tout salopé par de vilains journalistes et qu'ils devaient démentir leurs propos T____T. Ce a quoi Fox News répondit "Fox News Channel a envoyé plusieurs invitations à EA demandant qu'un représentant de l'entreprise viennent discuter « Mass Effect » dans l'emission de Martha Mac Callum. Nous n'avons reçu aucune réponse" ( “Fox News Channel has extended several invitations to EA through a company representative to appear on ‘Live Desk With Martha MacCallum’ to discuss ‘Mass Effect’ and the segment which aired on Monday. We have received no response."). Donc, si je traduis la langue de bois Made By Fox News ça donne : « Vous étiez pas la bande de gros losers, ça nous donne le droit de dire n'importe quoi !!!11 Et en plus on vous emmerde bien fort, biiiiatch !! ». Il y a pas à dire, c'est beau la communication.

Il ne reste plus qu'à espérer qu'un tel faux-scandale, bourré de mensonges évidents, ait refroidi une partie des habituels détracteurs de jeux vidéos, ou, tout dû moins, que cela leur ait appris à faire leur métier correctement, à savoir, vérifier leurs informations. Merde quoi !! Vous écrivez pas sur Nioutaik les gars !! Vous pouvez pas vous permettre de raconter n'importe quoi !!1



J'espère que ce billet « complément/bilan » vous aura plu, je suis un peu parti dans tous les sens vu le nombre de choses à dire donc, si vous n'avez rien compris, jetez moi des cailloux des galets si possible, les cailloux pointus ça fait trop mal T__T

- Via, Via & Via -

jeudi 27 mars 2008

Publicité Made In Japan


27 03 2008
Japon commercial

Comme vous le savez sans doute, je n'aime pas beaucoup la publicité (et c'est un doux euphémisme) et pourtant, lorsque l'on observe les pays d'étrangie on s'aperçoit qu'on est pas si mal lotis que ça en France. Après tout, on a le droit qu'à une seule plage de pub pendant un film ou épisode de série tandis qu'aux États-Unis, en Angleterre (sur les chaines privées) ou encore au Japon c'est limite si l'on peut considérer qu'il y a des plages de film pendant la pub tellement ils mettent la dose les radasses !!

L'exemple le plus sublime que j'ai pu voir, et le plus sadique aussi, c'est lorsque j'ai eu le malheur de vouloir matter un film sur une chaine Anglaise privée (Channel 4 pour ceux qui connaissent): Tout commence bien, le film démarre tranquillement quand soudain, à peine 15mn après le début *BAM DANS TA FACE MOUHAHAHAHA* une page de publicité sournoise ! « Bon, c'est pas grave je vais bouffer des cacahouètes en attendant » me dis-je en bon consommateur ... 23 cacahouètes plus tard (j'ai compté) le film redémarre « Super, je vais savoir si Brenda fini par épouser Roberto et si Simone va finir par mettre la main sur Jean-Jean ! », hélas, à peine 10mn plus tard, alors que Roberto s'apprête à rouler une pelle tellement grosse qu'on dirait une pelleteuse à Brenda *REBAM DANS TA REFACE* une nouvelle pub !! 26 cacahouètes plus tard ça reprend et *BIS REPETITA PIF PAF BOUM DANS TA SALE TRONCHE DE BOUFFEUR DE CAOUETES* 2mn après PUUUUUB !! Résultat j'ai fait une overdose d'arachide avant de pouvoir finir le film. Les salauds de la télé anglaise en faisant ça sont très malins, ils savent très bien que plus une personne « avance » dans le visionnage d'un film moins celle-ci voudra zapper ou éteindre la télé, résultat ils inondent littéralement de publicité le dénouement de tous les longs métrages sachant quet « loloool ces idiots sont condamnés à les regarder, de la bave de cacahouète aux lèvres !!!11 On est trop malins ! ».

Aux États-Unis c'est tout pareil mais avec encore plus de pub dans chaque plage ! Comme les Japonais se doivent de défendre leur réputation de « Superior » pour surpasser les USA ils ont choisi de jouer la carte des pubs psychédéliques sous acides qui défoncent la tête après plus de 3mn de visionnage, du coup le moindre film laisse sévèrement trisomique de la tête. Si vous ne me croyez pas regardez cette pub pour Asics (je suis le seul a toujours avoir cru que cette marque se lisait OASICS ?) et imaginez ce que ça peut donner par tranches de 8mn toutes les 12mn :


Et hop une autre pour encore plus se ramollir le cerveau et se faire fondre les yeux :


Mais pourquoi je vous parle de ça ? Et bien tout simplement pour vous présenter deux innovations ultimes en matière de publicité que nos amis Nippon du gard nous ont récemment pondu du gardu, vous allez voir ça fait très peur :



Champignon Le robot pour petits nenfants

I'll be bach

C'est de notoriété publique, les Japonais sont des cracks en robotique, et c'est tout à fait logique quand on sait que tous leurs scientifiques ont été bercés à grand coup d'Evangelion, de Goldorak et même d'Astroboy dans leur pif, ça laisse forcément des traces et pas que de pneus.

Leur dernière prouesse dans ce domaine est d'avoir créé un robot baby-sitter pour s'occuper de chiards hystériques. Ce robot peut reconnaitre sa marmaille grâce à des badges dont chaque enfant qu'il a a sa garde est équipé, il peut ainsi les appeler par leur nom et prénom ce qui est bien pratique pour leur sortir des insultes personnalisées du style « Arrête de foutre le bordel sale chacal de Min-Tzeug !!! » et autres « Si tu continues je te marrave la tronche à coup de vérin pneumatique Fuko !!!1 ». Attention cependant, si votre enfant se nomme "Sarah Connor" l'utilisation de ce robot est fortement déconseillé...

« Mais c'est quoi le rapport avec la publicité là ? » C'est tout bête, ces robots peuvent projeter des publicités grâce à une caméra placé dans leurs yeux ! Or, quoi de mieux qu'un cerveau malléable de jeune gamin pour vendre des produits ? Je vois déjà les gosses balancer en douce des produits dans le caddies de leurs parents, parce que Nono le robot le leur à dit, ça promet. Et l'idée est loin d'être innocente quand on sait que ce robot est installé dans un magasin ...

En résumé nous avons là un robot qui ne sert strictement à rien en tant que Baby-Sitter. ( Bah oui, il va leur faire quoi aux gosses s'ils se barre de sa surveillance ? Leur balancer un missile à neutron ? Les battre à mort à coup de clé à molette ?) mais qui, part contre, est un panneau publicitaire furtif pour gamin des plus efficace ! Il y a pas à dire le concept est magnifique, bien sournois comme je les aime :')

- Via -



Champignon Le papier toilette publicitaire

Artificial Anus

La publicité c'est quand même globalement du gros caca, alors quel meilleur support qu'un rouleau de PQ pour nous pousser à acheter compulsivement ?? Mais oui, AUCUN !! L'idée d'imprimer des publicités sur un tel support est tellement magnifique et à propos que je me demande pourquoi personne n'y à pensé avant ? Heureusement que les Japonais sont là pour repousser toujours plus loin les limites du marketing.

Les PQ imprimés sont loin d'être nouveaux mais c'est une « première » de les voir utilisés comme support publicitaire. L'idée est venu de responsables d'un bled au Japon qui se sont aperçu que les touristes « say rien que des gros dégueulasses qui mettent du KK partout ! » et qu'il fallait donc faire quelque chose pour éduquer tout ce brave monde. C'est ainsi que les PQ pour promouvoir les « toilettes propres » est né. En plus d'instructions d'une très haute importance tel que « Pense à tirer la chasse », « On se torche avant de remettre son pantalon » et autres « Si tu te couches avec le cul qui gratte tu te lèves avec le doigt qui pue », ces rouleaux affichent des publicité pour la « Japan Toilet Association » ! L'argent des revenus publicitaires est destiné à financer l'entretien des toilettes publiques.

Alors certes, on en est pas encore aux « vrais publicités » mais c'est un début des plus prometteurs et je vous avouerais que j'ai vraiment hâte de pouvoir me torcher avec une pub pour du chocolat. Il y a pas à dire, c'est beau le progrès.

- Via -


Si avec tout ça vous doutez encore de l'Awesomeness du Japon je ne peux plus rien pour vous ;)

Air conditionning
zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 2 - Page suivante