Sciencum Nazus - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 1

lundi 16 juillet 2007

A la découverte du prototypage rapide (ou imprimante 3D)


16 07 2007
Protypage Rapide

Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas vous parler des âneries des autres dans ce billet mais vous parler de mes âneries à moi personnelement tout seul all by myself, il n'y a pas de raison qu'ils n'y ait que les autres qui profitent, enfin rassurez vous quand même je ne vais pas vraiment vous raconter ma vie mais plutôt vous parler d'une machine sur lequel je travaille en ce moment pour mon stage à Cambridge IOU-NI-VEUR-SSITY et qui risque d'intéresser tous les geeks (ça tombe bien non ^^, ceux qui ont parcouru feu mon blog perso il y z plein d'ajouts c'est pas une redite ce sujet :)). "Mais quelle est cette merveilleuse machine de ouphzor, je ne suis qu'étonnement et impatience !!" Il s'agit d'une machine de protoypage rapide !!!!111 "OMG c'est quoi ce truc de barbare ?" Hum, si vous préférez on peut appeler ça imprimante 3D mais ça risque de faire plouc et du coup vous pourrez pas faire vos malins dans les soirée mondaine, ça serait triste T_T "Wouhou une imprimante 3D, mais comment qu'est ce que ça fonctionne t'il donc dedans son corps ? Est ce qu'on peut imprimer du texte avec, j'ai justement un rapport de 80 pages a rendre demain ?" Alors tout d'abord non l'imprimante 3D ne peut pas imprimer en 2D (enfin oui mais non vu que ca imprime pas de feuilles, bref), comme quoi "qui peut le plus peut le moins" c'est rien que des mensonges. Le fontionnement de la machine de prototypage rapide que j'utilise (il en existe de divers type mais bon, si on commence à s'éparpiller partout ça va être chiant surtout que ça risque déjà de l'être un peu :'( ) est relativement simple, au lieu d'avoir une tête d'impression qui balance de l'encre on a une tête d'impression qui balance des matériaux polymères, deux, un "mou" qui sert de support et un qui est "durci" à grand coup d'UV dans sa face, la machine imprime ainsi le modèle 3D couches par couches, chaque couche étant êxtremement fine (je peux rentrer dans les chiffres mais ça va saouler, contactez moi si vous avez une passion pour les données ^^) le résultat final ne donne pas l'impression d'être un vieux mille feuille. Le matériau "mou" (dit "de support" pour faire plus pro) permet de "combler les vides" du modèle 3D (parce que bon poser de la matière "dur" dans le vent ça marche moyen). Bon, vu que je sen que ma tentative d'explication craint grave du slip léopard voici plutot une série de schémas moisis pour bien comprendre comment que ça marche t'il donc:
Protypage Rapide

Protypage Rapide

Protypage Rapide

Protypage Rapide

Ah ah, je suis sur que vous saignez des yeux maintenant, faut dire ils sont gratinés mes dessins pourris, j'espère qu'au moins ils sont compréhensible sinon je suis vraiment trop mauvais pour les explications, au pire demandez des précisions en lâchant ton COMZZZZ. "Bon c'est bien beau tes schéma moisi mais en vrai ça donne quoi alors ?" Hum, oui c'est vrai, voici quelques photos au cours d'une "impression" qui permet de voir le modèle se faire "au fur et a mesure", bon c'est un peu flou parce que la tête d'impression bouge vite et avec des gros flash verts qui font peur mais ça donne une idée du bousin:

Protypage Rapide

A voir tourner c'est bien marrant, au moins aussi hypnotique que de regarder l'évolution d'une défragmentation de disque dur (les connaisseurs comprendront ^^), bon par contre ça prend beaucoup de temps, dès que les modèles sont un peu imposant il faut facilement compter 8/9h mais l'avantage c'est que vous pouvez absolument tout créer avec, même avec des formes de folies, des trous de partout, du coup je me suis dit que, faire des pièces de tests et des trucs sérieux tout le temps avec c'est pas bien fun, résultat je me suis lancé en freestyle dans la modélisation d'une voiture, juste pour me marrer avec l'appareil. Comme le logiciel 3D que j'utilise au boulot est un peu mou du genoux j'ai choisi une voiture toute bien carré, facilement identifiable et donc facilement modélisable, j'ai nommé LE HUMMER (vous savez le truc de gros bourrins des amérloques qui consomment du 300L au 100):

Hummer

Tiens, profitons en pour nous moquer de ceux qui ont cette voiture, comme de vils jaloux:

Hummer

Bon, vu que c'est un billet "roman photo" je vous passe les détail et je vous balance direct le modéle en rendu "avec plein de lumières pour faire jolie tout plein" que j'ai obtenu après moults péripéties et plantages du logiciel qui aime décidement pas les trucs trop compliqués qui lui bouffe toute sa mémoire (en même temps je l'ai modélisé comme un gros bourrin le truc aussi --'):

Modelisation Hummer

Hop hop hop je balance le fichier dans la machine et 5H plus tard, I HAS IT !! (desolé pour la qualité pourrie des photos je n'avais que ma webcam sous la main)

Modelisation Hummer

Modelisation Hummer

L'état de surface est un peu moyen il aurait fallut que je ponce un petit peu plus mais pour le reste c'est pile poil mon modèle, il lui manquerait juste un petit coup de peinture pour être encore plus fun ^^ Oui ca ne sert strictement à rien à part me dire que j'ai ma "majorette" sur mesure et accessoirement à me dire que j'ai gaspillé pas loin de 350 euros de matériel, eh oui ça coute drolement cher les matériaux polymères dont se goinfre la machine, ça me donne presque l'impression d'être un gros riche qui claque des sous comme si de rien n'était juste pour son propre plaisir perso, c'est beau :') (en vrai mon tuteur était d'accord donc ça va, sinon j'aurais du lancer l'impression tard le soir pour la récuperer tot le matin discrétos "OMG la machine a des fuites !!"). En tout cas ca donne envie d'acheter une machine pareille mais je crois que même en vendant mes 2 reins je ne pourrais pas me l'offrir :'( heureusement les recherches dans ce domaine avancent à grands pas et des imprimantes 3D pour les "privés" devraient pas tarder à sortir, a vous les joies de l'impression de tout et surtout de n'importe quoi.

Ce billet manquant cruellement de grosse conneries (desolé, on va dire qu'un peu de changement de temps en temps ça évite l'ennui oO) voici de nouvelles images de Dr Gregory "SMILEY VIVANT" House que j'ai capturé dans un épisode particulièrement riche en mimiques idiotes:

Dr house

Dr house

Rahalala, je suis toujours mort de rire quand il tire des tronches pareils, la première image j'ai du me repasser le passage au moins 10 fois juste parce que ça me faisait chialer de rire :')

vendredi 13 juillet 2007

La grand-mère la plus rapide du net


13 07 2007
grand mère leet

Ca va faire mal à l'égo de tous les l33t h4x0r et autres gourous de l'Intraweb mais voilà, celui/celle qui a la plus grosse (connection bande de coquinous) c'est une brave vieille dame de 75 ans, Sigbritt Löthberg, qui habite en Suède (dans un bled avec un nom a couché dehors), et autant dire qu'elle bat tout le monde à plates coutures avec ses 5 gigabits/sec de bon gros débit ! Pour avoir un ordre d'idée avec une vitesse pareille elle peut télécharger un DVD de pr0n en moins d'une seconde, bon faut que le serveur derrière il soit d'accord, ça c'est déjà moins sur. "Mais mais mais !! Comment ce fais-ce que cette mamie ait une connexion aussi puissante ?" Et bien c'est simple c'est parce qu'elle a donnée naissance à Peter Löthberg, un célèbre ingénieur réseau suédois, et comme les garçons fayotent pas mal leur môman il s'est dit que lui filer une connection de malade mentale en plus d'un pc (oui oui, la brave dame n'avait pas d'ordinateur avant ça) ça serait un cadeau l33t à souhait pour lui prouver tout l'amour qu'il a dedans son petit corps. "Quoi, il a fait ça juste pour ses beaux yeux qui sont même pas beaux ?" Pas tout à fait, le but est aussi de présenter la technologie mise en oeuvre pour réaliser cet exploit (et accessoirement se la péter), du coup rien de tel que de battre le record de la mamie la plus rapide du net pour faire parler. "Dans ce cas c'est quoi la technologie de ouf ? Moi veux !!"

Il y a assez peu d'infos, normal ils veulent pas que le premier chacal venu copie leurs trucs, les seuls explications snt que cette technologie exploiterait les fibres optiques et un nouveau système de transfert des données pour permettre d'envoyer des infos à des vitesses phénoménale sur de très grande distances, distances "virtuellement illimitée" selon Peter mais il exagère toujours un peu le coquin. "Euh, en quoi c'est révolutionnaire comme truc ? Les fibres optiques c'est pas nouveau j'en ai même dans mon sapin de Noël maintenant !!" Pour bien piger en quoi le truc de Peter c'est potentiellement trop de la balle je vais vous faire une explication à 2 balles avec des schémas bien pourris sur le fonctionnement des fibres optiques et des vieux problèmes que ça pose, vous allez voir ça va vous faire saigner des yeux:

  • Basiquement une fibre optique c'est un tout petit tube dans lequel on envoie de la lumière, généralement via un laser, les données sont donc un genre de code binaire à base de "lumière" "pas lumière" ("jour ! nuit ! jour !"), le problème c'est qu'un tube c'est pas toujours niquel droit quand c'est posé et le rayon laser d'origine peut partir de traviole donc on se retrouve généralement avec les photons qui "rebondissent" joyeusement le long du tube pour avancer:

  • fibre optique

  • Seulemen à force de rebondir bêtement le long du tube ça fait mal à la tête, et quand un photon a mal au crâne il perd de l'énergie et donc son signal faibli (je met en gras des fois que mon jeu de mot moisi des fesses passe inaperçu ^^) et ça c'est pas bon du tout si on veut envoyer les données loins elles risquent de "disparaitre"

  • fibre optique

  • Pour éviter ça, à intervalles réguliers, souvent assez court, il faut placer des répétiteurs qui vont réenvoyer le signal avec des photons tout nouveaux tout beaux tout costauds, et ainsi de suite jusqu'à destination

  • fibre optique

Devoir placer ces répétiteurs coûte très cher et limite donc l'usage de cette technologie, et c'est la que Peter pète la classe avec son truc puisque sa "technique" permettrait de s'affranchir de répétiteurs entre deux routeurs (si je me plante pas), et ça ça promet que du bon pour le futur, bientot on aura des connections de folie on saura même plus quoi en faire "oh non j'ai télécharger 15 films en 2s, comment je vais tous les regarder T__T" (on peut rêver). Maintenant reste à ce que Sigbritt Löthberg apprene rapidement à jouer à "Dame de pique" sur internet histoire de rentabiliser le débit ;)

fibre optique

Bon, ce billet manque un peu de connerie mais un peu de "culture" de temps en temps ça peut servir (et puis comme ça je peux me la péter même si je suis un sale inculte). Desolé pour les approximations et "raccourcis bidons" utilisés pour expliquer une technologie aussi complexe que la fibre optique mais le but c'était pas de se prendre la tête et d'avoir un sujet de conversation tout prêt pour vos prochaines soirées mondaines "Oh, vous êtes pas bien malin mon ami ! Etes vous sûr d'avoir la lumière dans toutes les cases ?? Ah d'ailleurs ça me fait penser, vous savez comment fonctionne les fibres optiques ?"

- Via -
zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 1