Sciencum Nazus - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: Page précédente - 2 sur 2

jeudi 13 septembre 2007

WOW: Etude scientifique d'une vraie fausse épidémie


13 09 2007

Il y a des jours ou je me dis qu'être un scientifique qui fait de la recherche c'est vraiment un gros truc de relou et puis d'autres ou je me dis que c'est quand même super cool (oui cette phrase d'intro est en mousse recouverte d'une fourrure imitation zèbre tellement elle est minable, je la laisse comme exemple pour les futures génération "tu vois Jean-jean, faut pas écrire des trucs naze comme ca, le poids de la honte est trop lourd à porter après"). Ainsi, par exemple, Nina Fefferman, Ph D. de l'université de Princeton, rigole bien puisqu'elle utilise World of Warcraft comme outil de recherche, c'est quand même bien plus drôle que tous les logiciels de maths codés dans des caves en Croatie avec leur interface "chaque action prend 15 clics" et leur environnement graphique "je veux mourir, mes yeux saignent !!!". "Bon c'est bien rigolo ton histoire mais ça m'étonnerais quelle trouve grand chose en tuant du mob à la chaine, puis en plus je suis sur que c'est une grosse noob qui aggro n'importe comment, lol !! Donc elle cherche quoi en vrai ??" Pour bien piger le boulot de cette brave femme (remarquez c'est peut être une radasse mais dans le doute on va dire qu'elle est brave) il faut revenir en 2005 et le fameux épisode du "Corrupted Blood" !! Ouuuuh ca fait peur !!

Le Corrupted Blood est le nom d'une "maladie" apparue au cours d'une mise à jour de WOW. Cette mise à jour intégrait un nouveau donjon avec un gros boss ultra trop fort qu'il te jette un regard et tu fonds appelé Hakkar le dieu du sang (ça donne sur un CV ça "Bonjour Mr, pouvez vous me préciser vos qualifications pour ce job ? Avez vous déjà travailler dans le domaine de la mécanique quantique ? - Euh, non, par contre je suis Dieu du Sang !! - Oh, j'avais pas vu, desolé, on vous engage signez ici !!", faudra que j'essaie sur le mien). Ce cher Hakkar (qui habite Paris... désolé je devais la faire celle là) ressemble à ca:


On dirait un mélange de Dragon/Serpent/Hydralisk c'est pas super coolos comme bestiau. En plus d'être moche ce vilain Dieu du sang réserve une méchante surprise lorsqu'il est tué: son sang contient une maladie qui est automatiquement transmise aux joueurs en contact, cette maladie très contagieuse a pour effet de tuer instantanément un noob (et un l33t h4xx0r en à peine plus de temps). Normalement cette maladie n'était pas censée sortir du donjon du vil méchant, mais ça c'était sans compter sur la fourberie sans limite de certains joueurs qui ont décidés de répandre la maladie juste pour rire. Après avoir tué le Dieu (surement à coup de Tampax +5, parait que ça marche bien contre lui) ils ont transmis la maladie à des animaux de compagnie (appelé "pets" dans le jeu mais je préfère animaux de cie ça sent moins mauvais - ah ah), en effet, les PNJ du jeu sont porteurs sain (ils transmettent la maladie mais celle-ci ne les affectent pas), ils ont ainsi pu balader leur bestiau devenu une arme de destruction massive sur pattes (comme quoi j'ai raison de me méfier des animaux tout mignons) dans tout le jeu est ainsi répandre une des plus grosse infection du jeu. Cette pandémie a été tellement importante et incontrôlable que Blizzard a du rebooter un petit coup les serveurs à l'époque (les sauvages) pour faire rentrer les choses dans l'ordre.


"Ca devient long ton histoire, c'est quoi alors le rapport avec Jacqueline la scientifique dont j'ai oublié le nom avec tout ton blabla ?" Eh bien Jacqueline est "épidémiologiste" (pas sur si ca se dit ça ??) c'est à dire qu'elle étudie la propagation des maladies, or, comme on lui a souvent répété "Les expériences sur les gens c'est pabô, ca les tue et ils aiment pas trop ça", elle était bien embêté pour faire des tests rigolos jusqu'à ce qu'elle découvre cette histoire d'épidémie virtuelle "Wouhou, trop bien ca fait comme pour de vrai !!" quelle a soigneusement étudiée. Grâce à l'ensemble des données sur cette évènement notre brave scientifique a ainsi pu publier un article, paru il y a peu, ou elle raconte ses observations et parle notament du "facteur stupide". Ce facteur est un truc qui prend en compte, comme son nom l'indique, la stupidité des gens en cas d'épidémie du genre "oh un cadavre, je vais le toucher voir si je deviens malade moi aussi" et autres niaiseries. Cette notion est apparemment nouvelle dans les modèles de propagation de maladies ce qui est semble t'il une avancée... et c'est à ce moment là que je me suis mis à rire niaisement bien fort... Non mais ils sont bêtes ou quoi les épidémiologistes ??? Bien sur que dans un jeu les personnes vont se comporter de manière stupide !! Leur perso est virtuel il ressuscitera une fois cané !! Ils se fichent donc d'aller observer des cadavres ou de jouer à "j'infecte un max de monde", si j'avais joué au cours de cette évènement je sais que je me serais amusé avec l'épidémie au lieu de la fuir !! Dans ces conditions, comment peut on décément croire que les phénomènes observés, dans un jeu ou la mort n'est pas une fatalité, s'adaptent à la réalité ??? Un jeu reste un jeu et les gens en sont bien plus conscient qu'on ne veut bien le croire (merci les médias et leur image moisi du jeux vidéo qui font croire qu'on est trop stupides pour se dissocier) mais ca n'a pas du venir à l'esprit de cette "scientifique" qui est donc partie sur une base fausse pour arriver à son raisonnement.... moralité à deux francs (même pas deux euros tellement elle est nulle): Science et Jeu = pabien !

Hum, en me relisant je trouve ce billet un peu étrange avec un mélange foireux sérieux/débile, mais bon, je vais le laisser comme ça vu qu'il m'est venu en l'état (et que je suis trop une grosse faignasse pour tout réécrire)...

- Via & Via -
zOMG !1 Il y a d'autres pages: Page précédente - 2 sur 2