Sciencum Nazus - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 2 - Page suivante

mercredi 19 mars 2008

Réseau social d'écureuils


19 03 2008
M écureuil

La toute première fois que quelqu'un m'a parlé de Facebook je lui ai répondu un violent : « Gnéééé ??? » dans sa face (qui pourrait se traduire par « Heiiiiin ??! » pour nos amis d'Inch Nord). Forcément, ayant l'esprit placé plus près de mon slip que de ma casquette j'avais compris "Fesses - Book" ! « Mais mais mais !! Comment ça un livre de fesses ? De quoi tu me parles ?? Tu devrais avoir honte et sinon c'est quoi l'adresse ? ». Une fois passées les moqueries, les jets de cailloux et les gens qui me pointaient du doigt en hurlant « Il connait pas Facebook le loser, la hoooonte !!1 » quand ils me croisaient dans la rue je me suis finalement rendu compte que ma première interprétation n'était pas tombée si loin de la réalité (j'aime pas avoir tort et je vous pouet). Bah oui, on a beau appeler Facebook un site communautaire, social voir encore « je me fais plein d'ami en ligne et blablabli et blablabla » au final c'est quand même le plus grand générateur de plan cul gratuit de la planète, et c'est ça qui est beau :') Inutile de nier je le sais ! Bande de coquinous !

Si je vous parle du livre de fesses ce n'est pas pour vous faire part de cette anecdote affligeante, enfin un peu quand même, mais pour vous parler d'une étude scientifique de top niveau dans le genre inutile que l'on pourrait intituler : « Et si les écureuils utilisaient Facebook ? » Dis comme ça ça fait peur mais il s'agit d'une étude très sérieuse (*tousse*) dont le but est d'étudier le comportement social de ces drôles de bestioles. Manno, un gars de l'université d'Auburn dans l'Alabama qui avait probablement beaucoup de temps à perdre et qui ne voulait pas le passer sur WOW, a décidé d'observer le comportement de 65 écureuils de type Spermophilus Columbianus (Je ne veux surtout pas savoir ce que signifie Spermophilus ! J'ai comme un sale pressentiment du genre gluant et laiteux), pour se faire il est monté, à la force de ses petits bras musclés, dans une tour d'observation de 4 mètres de haut et a espionné les petits rats de la forêt à la jumelle.

M écureuil

A chaque fois que deux écureuils se roulaient des pelles, se reniflaient la tronche ou se donnaient de grandes tapes viriles dans le dos, Manno considérait qu'il s'agissait « d'interaction amicales ». Deux bestiaux étaient considérés comme « amis » lorsque ces interactions amicales avaient lieu fréquemment afin d'éviter de comptabiliser de simples rencontres dû au hasard. Après s'être galéré pendant 3 semaines en haut de son arbre notre brave scientifique enregistra toutes les données dans un ordinateur afin de générer un réseau d'amis écureuils.

« Euh, c'est bien beau tout ça mais ça sert à quoi au final ? » Hum, à peu près à rien, c'est ça qui est formidable ! Enfin, pas tout à fait à rien puisque Manno a quand même pu déterminer que le degrés de séparation de ses écureuils était de 3, c'est à dire que l'on peut relier chaque écureuil par deux écureuils intermédiaires, soit, en plus clair, tous les écureuils sont les potes du pote d'un pote ! Sachant que le degrés de séparation humain serait de 6 on peut dire que les écureuils ont en moyenne plus "liés", ce qui nous fait une bien belle jambe (avec un beau mollet et une belle cuisse, si si) et qui ne veut rien dire au vu de la petite communauté étudiée.

M écureuil

[Parenthèse inutile 36-15 Ma Vie On S'en Fout]En parlant de degrés de séparation je ne sais pas si vous avez déjà lu la série de bouquins pour gamins d'Alfred Hitchcock mettant en scène « les 3 jeunes détectives » Hannibal, Peter et Bob (bon sang ce que je pouvais adorer ces bouquins, même si tout le monde s'en cogne bien fort le steak de savoir ça !) ? Si oui vous vous rappelez probablement de la technique qu'ils utilisaient pour récupérer une information rapidement : Chacun d'entre eux appelaient 3 amis qui eux même devaient appeler 3 amis et ainsi de suite, il n'avaient ensuite plus qu'à attendre que quelqu'un qui avait des informations sur leur affaire les rappelle. Cette technique est une « application » du principe des degrés de séparation. Par contre je ne me rappelle plus s'ils donnaient un nom à cette technique, je dirais bien « réseau fantôme » mais j'ai un trou de mémoire alors si quelqu'un s'en rappelle "Lache ton COM" ... [/Parenthèse inutile 36-15 Ma Vie On S'en Fout]

« Mais au fait, pourquoi choisir des écureuils et pas des phacochères ou des fennecs à dos argenté à la place ? » Ah ah, très bonne question petit galopin, je pense que l'idée était de montrer que même les pires raclures du monde animal peuvent faire ami-ami. Parce que oui, j'ose dénoncer : les écureuils sont des saletés (en même temps je trouve que tous les animaux sont des saletés) ! Par exemple les écureuils sont de grosses radasses dès qu'on touche à la nourriture :

M écureuil

C'est les pires faignasses (ou pas loin) du règne animal :

M écureuil

Si ce n'était que ça ça irait mais en plus ils se droguent !!

M écureuil

Et ce sont de vrais obsédés qui ne pensent qu'avec leurs rastacouères :

M écureuil

Ah tout de suite ils sont nettement moins mignon les bestiaux !

Voilà voilà, c'est tout ! Comme vous pouvez le voir ce billet honteux n'a été qu'un prétexte pour balancer des images d'écureuils et raconter n'importe quoi, c'est moche. Du coup pour la peine je vais aller me faire rouler dans les escaliers de ma résidence et, une fois arrivé tout en bas (3 étages tout de même, je l'ai mérité) je demanderais aux gens qui passent de me donner des coups de pied dans le bide et/ou de me cracher au visage, parce que laver un affront dans la morve il n'y a que ça de vrai !!

- Via -

jeudi 6 mars 2008

Faire l'amour dans l'espace


06 03 2008
Space Pr0n

Ah, avec un titre de billet comme ça je suis sur et certain d'avoir l'attention d'un paquet de monde, c'est cool, ça me donne l'impression d'être important et du coup j'ai envie de sortir dehors et crier « J'ai un bloooooog !!! Mouhahahaha !!! ». Malheureusement, comme tout ce que je risque de récolter c'est un « Et alors ?? Ma soeur a deux skyblog espère de sac à vomi !! » je vais rester au chaud et continuer à rédiger ce billet T___T Avant toute chose, je préfère prévenir, si votre truc c'est la poésie, les petits oiseaux et que vous êtes choqué de savoir que les enfants naissent pas dans des choux ne lisez pas la suite...

C'est vrai ça, comment les astronautes font ils pour faire l'amour dans l'espace (enfin dans la station spatiale, parce que si un astronaute a le malheur de sortir son engin dans le vide spatial il risque de battre un record d'éjaculation précoce !! Amis de la poésie) ? La réponse est simple : Pour l'instant ils font pas ! Bon, ils ont bien le droit de se toucher un peu la nouille de temps en temps mais ils doivent bien faire gaffe à pas en mettre partout comme le dit si bien Mr Beleda, un chef sexologue Russe (je ne savais pas qu'ils avaient des grades), « Ils peuvent se masturber en théorie. Mais ils ne doivent pas oublier d'utiliser des préservatifs et autres contenants, auquel cas des gouttes de sperme pourraient voler partout de façon chaotique et il devraient toutes les récupérer » (« they can theoretically masturbate too. But they should not forget about condoms or other containers, otherwise drop of sperm will be flying chaotically in the cabin and they will have to collect it »), c'est cool quand on y pense, ça ressemble drôlement à un Pokemon de l'espace « Sex Edition », "Attrapez les toutes !!" !

Space Pr0n

"Mais pourquoi ils ne font pas de chocapic dans l'espace alors ?" Et bien à cause de tous les problèmes suivants :

  • Les liquides ne peuvent pas s'écouler dans le vide gravitationnel ce qui doit donner l'impression d'éjaculer du sable Oo (Je vous avais prévenu pour la poésie)

  • Le vide, toujours lui, a tendance à dérégler les érection, le sang ayant du mal à affluer dans le pénis.

  • L'absence de « résistance à l'inertie » entraine qu' un couple qui veut faire des cochonneries est obligé de s'arnacher fermement quelque part sous peine de voltiger dans les airs au moindre mouvement brusque. Comme jouer à « je rebondis contre les murs lol », n'est pas franchement conseillé par les médecins il vaut mieux éviter de se la jouer sexe en totale apesanteur !

Jusqu'à présent ces problèmes étaient loin d'être une priorité pour les agences spatiales, après tout, ces salauds de cosmonautes ont déjà la chance d'aller dans l'espace ils vont pas en plus nous saouler à vouloir faire l'amour (c'est vrai quoi, moi le seul espace que je verrais jamais c'est la touche de mon clavier je suis jaloux T__T) !

Space Pr0n

Hormis certaines rumeurs affirmant que les astronautes Judith Resnik et Robert McLain auraient fait du zizi de l'espace (rumeurs démentis par la NASA) il n'existe pour l'heure pas de réel programme de recherche sur ce thème. Avec le projet d'envoyer une navette sur mars (ah ah ah) les agences spatiales se voient désormais obliger de trouver des solutions pour permettre à un équipage complet de faire l'amour dans l'espace sous peine de les voir s'entretuer après 3 ans de voyage « GNEUUUU VEEEEEU NIIIIIQUEEEER !! ». Pour éviter de telles tensions lié à l'abstinence plusieurs solutions ont été envisagées :

  • N'engager que des astronautes de 58/59 ans moins tiraillés par leurs hormones

  • N'engager que des couples déjà formés

  • N'engager que des femmes (a mon avis atroce idée, les ambiances de travail uniquement féminines sont justes invivables, desolé pour les féministes mais si ça peut vous rassurer je pense que les ambiances uniquement masculines ne sont guères mieux oO)

Quel que soit la solution envisagé le problème des cochonneries dans l'espace reste toujours à régler et la encore quelques solutions commencent à apparaitre(3 listes en un seul billet, je suis joie) :

  • Les Russes, qui répondent toujours présent pour faire quéquette, ont mis au point une combinaison spéciale permettant de régler les problèmes d'érection des cosmonautes. Cette combinaison, baptisée Chibis ce qui doit probablement signifier « Faire des cochonneries » en Klingon, est un « pantalon » qui permet de faire circuler le sang jusque dans les jambes grâce à un vide d'air, résultat zizi tout dur ! Cependant le procédé est apparemment si violent qu'on peut tomber dans les pommes (« The process is so intense that it can make some men lose their consciousness. ») ce qui n'est quand même pas bien pratique pour faire crac-crac (punaise je commence à être à court de synonyme pour « faire l'amour » T_T). De toute façon le pantalon tout seul pour saikser ne sert à rien, il faudrait un double pantalon aménagé spécialement, j'imagine bien le bazar --'

  • La NASA a fait quelques expériences saissouals récemment pour conclure que la position du missionnaire est impossible dans l'espace mais que, fort heureusement, d'autres positions sont « utilisables » à conditions d'utiliser quelques appareils et des ceintures spéciales oO Yeah, Doggy style from outer space !!!

Bref, de nombreux problèmes restent encore à régler mais j'ai bon espoir quand à la réussite d'un tel projet, après tout parait que les mecs pensent avec leur bite ! En tout cas la science au service des cochonneries c'est quand toujours émouvant (et flippant) à voir à l'œuvre. Je suis sur qu'une fois tout ça mis au point et testé on ne devrait pas tarder à voir du Pr0n de l'espace débouler sur internet, bien rangé à côté des monstres violeurs à tentacules Japonais. C'est beau le progrès !

Space Pr0n

- Via et Via -
zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 2 - Page suivante