Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

jeudi 21 février 2008

Geek Miousik : Portal Still Alive


21 02 2008
Portal

Portal ! Le souffle d'air frais qui a redonné espoir en la production vidéoludique à de nombreux joueurs de part le monde. Le pourquoi d'un tel effet n'est même pas explicable, il faut y jouer pour comprendre l'ampleur de la chose tellement ce jeu respire l'amour par tout les pores, j'en chialerais presque T_________T. Face à tant d'émotion je me devais de faire un billet "spécial kassdédi tavuuuuu !!" et pour cela rien de tel que de ressortir la catégorie Geek Miousik qui n'a pas vu la lumière du jour depuis quelques temps.

Le thème de ce "Geek Miousik" est le morceau "Still Alive", la chanson que GlaDOS (la vilaine IA de Portal) nous chante bien aimablement lors du générique de fin. Le morceau a un potentiel "je reste dans ta tête et tu vas me fredonner toute la journée mouhahahahahaha !!" absolument phénoménal même si l'effet est amoindri pour les personnes qui n'ont pas encore pu mettre la main sur le jeu (courrez vite l'acheter ou le schtroumpfer sur bittorent, il vaut vraiment le coup malgré sa durée de vie de 6h max si on joue avec les deux mains attachés dans le dos). Que ce soit l'air tout mignon ou les paroles assez chargées en clins d'oeil divers et en vannes cynico-sarcastiques il n'y a rien à jeter (oui je suis un sale vendu mais pour une fois que je me plains pas faut en profiter ^^).

"Bon tu saoules là !! C'est un billet musicale ou un billet lecture ton billet à la fin !!!??" Désolé T__T Histoire de découvrir ou redécouvrir ce morceau différemment je vous le propose en pas moins de 5 versions différentes, comme ça il y en aura pour tous les goûts :

  • La version originale :

    Histoire de chanter en même temps (c'est obligatoire, faut taper dans les mains en même temps aussi) voici le fichier texte des paroles en anglais et le fichier texte des paroles en français pour les anglophobes (merci à Altom pour sa traduction, très joli travail), jetez y un coup d'oeil les paroles tuent du fennec intergalactique au moteur de R5 Tuné !!

  • La version en Japonais :

    Pour ceux qui ne peuvent pas blairer l'anglais ou qui préfèrent les Gundams aux Transformers

  • La version en Yaourt :

    Celle là c'est pour ceux qui ne savent ni chanter en Anglais ni en Japonais, vous n'avez plus aucune excuse !!

  • La version à l'envers :

    Histoire de varier la version "reverse" du morceau, étonnement ça rend plutôt pas mal

  • La version en accéléré :

    Parce que le temps c'est de l'argent voici la version ultra speed du morceau !!

Bon, maintenant que tout le monde a bien le morceau en tête place aux divers versions remix et expérimentales retrouvés un peu partout sur l'intraweb !!

Portal



Champignon Les versions avec divers instruments !

Pas mal de fans s'amusent à reprendre le morceau avec des instruments divers et variés, c'est pas toujours adaptés faut avouer du coup je n'ai choisi que quelques vidéos parmi les plus réussis (ou les moins ratés, tout dépend des points de vue ^^)

  • La version à la guitare :
    Autant commencer classique, avec en bonus la voix super triste du chanteur T__T te suicide pas vieux !


  • La version au violoncelle :
    Ou comment rendre triste et classe une chanson joyeuse


  • La version au piano tout seul :
    Parce que le piano c'est trop classique, autant y aller avec le pianiste invisible




Champignon Les versions spéciales geeks

Plus original maintenant voici des versions du morceau magnifiquement geeks, parce que les geeks c'est la classe

  • La version avec Mario Paint :
    Un mec a passé plus de 3h (selon lui même) sur Mario paint pour reproduire le morceau !! C'est HARDCORE :


  • La version avec le Garry's Mod :
    Ou comment allier snipe et musique (non je ne parle pas du groupe de rap sniper) :


  • La version avec Guitar Hero :
    Vu que le morceau n'est pas du tout rock l'effet est assez space :')


  • La version NES :
    Le 8 Bit à son apogée



Champignon Top 5 des meilleurs Remix

Au vu du nombre assez impressionnant de remix de "Still Alive" j'ai préféré choisir les 5 meilleurs (du moins mes préférés...) pour vous épargner quelques saignements d'oreilles. Vous allez voir (enfin entendre) il y a quelques petites perles de mecs qui touchent leurs bille question musique :

  • N°5 - Trance Mix par Atomic
    Meilleur remix trance de l'intraweb, bien sur si vous n'aimez pas la musique qui va vite et les boums boums ça risque de vous péter les oreilles, vous êtes prévenus ^^

  • N°4 - Techno Mix par Raddox
    Bon remix techno, la encore si vous êtes allergique a ce genre de musique inutile de vous faire du mal, pour les autres il y a pas mal de très bons effets et le rythme est bien étudié

  • N°3 - "Triumph" par MFE
    On commence à attaquer du très bon niveau, pas mal d'effets sonores, l'ajout des voix de GlaDOS, ça tue

  • N°2 - Remix par DragonReflex
    Morceau très très surprenant et vraiment bien fait, il arrive a conserver l'air du morceau tout en le transformant quasi intégralement, une réussite, comme quoi GlaDOS peut se lancer dans la chanson sans problème (par contre désolé pour la saturation du son par moment)

  • N°1 - "The Device has been modified" par Victims of Science
    Mon préféré ("O RLY ? Tu l'as mis en n°1 banane !"), il ne s'agit pas d'un remix du morceau Still Alive (je sais c'est inadmissible) mais d'un mix des voix de GlaDOS, terrible, AWESOME même



Voilà, c'est fini ! J'espère que vous n'avez pas trop mal aux oreilles. J'espère que le retour de la catégorie Geek Miousik vous a fait kiffer dedans votre corps ^^ Je profite de ce billet pour signaler que je serais pas mal occupé ce week-end donc il ne faudra pas attendre de nouveau billet avant au moins mardi, je sais c'est triste :'(

Portal

lundi 3 décembre 2007

Pourquoi les geeks sont mal vu / ont mauvaise réputation


03 12 2007
La vie des geeks aggression pingouine

Je ne surprendrai personne en affirmant ceci : “les geeks ont mauvaise réputation” ce qui nous donne droit à plein de remarques débiles du genre “t’as pas d’amis lol mdr !” et autres “oh t’es geek, tu fais l’amour avec ton pc” ce à quoi je réponds généralement, au choix, par un coup de boule rotatif ou une prise secrète ninja qui fait parler la victime avec une petite voix fluette (et ça, c’est quand je suis de bonne humeur). Une fois les mécréants gisant dans leur propre sang, je leur réexplique calmement ce qu’est un geek et tout malentendu est dissipé, c’est beau la compréhension :’)

A force d’entendre de sales remarques, j’en suis venu à me demander “pkoi tan 2 N” envers les geeks ? [Mode Calimero ON] C’est vrai quoi, on fait chier personne que je sache T_T, le monde est trop inzuste ! Tellement inzuste qu’on peut même dire qu’il est deuzuste !!1 (lapidez-moi pour celle-là, même moi j’en ai honte c’est dire :’( ) [Mode Calimero OFF]. Après réflexion, voici quelques raisons qui, à mon avis, ont bâti cette mauvaise “image” qui nous colle à la peau, ainsi que quelques idées pour faire changer les choses. Je préviens, ça va faire un peu beaucoup philo de comptoir et c’est un billet plus sérieux que d’habitude, donc si ça vous saoule déjà, épargnez vos petits yeux en le zappant ^^ A noter que pour beaucoup d’entre vous, ce billet va être farci de “Masters of the Obvious” mais je pense que mettre tout à plat ne peut pas faire de mal (sauf si j’utilise un rouleau compresseur bien entendu).

  • Être geek cela signifie avoir une passion dévorante, or, qui dit passion, qui plus est dévorante (“gneu veux pas être mangé T_T”), dit “gouffre à temps”. L’ennui c’est que, contrairement à d’autres passions, tel que le sport (passions qui ne gênent personne), la passion du geek se vit bien souvent seul, du moins en apparence. Et c’est pour moi tout le problème, ce “en apparence” ! Avec l’arrivée d’internet, cela fait bien longtemps que plus aucun geek n‘est vraiment tout seul enfermé dans une vieille cave mal aérée (il y en a, même qu’ils se nourrissent par intraveineuses), le geek va passer du temps à démonter du monstre sur des mmorpg avec sa guilde (composée d’autres gens vivants), à discuter “problèmes techniques” sur divers forums, bref. Parce que oui, geeker c’est aussi faire partie d’une gigantesque communauté, certes pas tape à l’oeil “wouhou j’ai trop de potes, regarde tous les 06 que j’ai dans mon portable !” mais bel et bien présente. Donc, à mon sens, OUI le geek est quelqu’un de sociable mais pas nécessairement là où on l’attend, ni de façon voyante et c’est ce qui choque et déroute.

  • La vie des geeks aggression chien de prairie

  • Les geeks ont généralement des connaissances pointues dans divers domaines (informatique, jdr, manga, élevage de pangolins et j’en passe...), ils s’intéressent du coup assez peu à des sujets qu’ils considèrent triviaux comme “qui s’est barré de la star ac”, “t‘as vu tokio hotel passe à la salle des fêtes de Glarpette sous Rhin” et “la vache ! l’épisode de Louis la brocante roxxait grave hier soir” (j’exagère volontairement le trait, j’aime bien appuyer fort sur mon stylo). Résultat, en cas de conversation avec quelqu’un qui ne connaît rien à l’informatique, ou que cela n’intéresse pas, on se retrouve souvent comme des glands à ne plus trop savoir quoi dire, du coup ça saoule et on cause plus, ce qui contribue à nous faire encore plus passer pour des asociaux, triste cercle vicieux. A trop se passionner pour quelque chose, on finit par en oublier le reste, c’est le défaut de beaucoup (moi le premier) mais qui, malheureusement, n’est pas souvent pardonné, car si vous faites l’erreur une fois de montrer trop de passion dans vos propos et que, du coup, vous larguez tout le monde (normal tout le monde n’est pas un crack en linux), ceux-ci vont alors avoir tendance à vous cataloguer et à vous rejeter parce qu’ils pensent que vous les prenez de haut et il va falloir ramer comme un ouf pour rattraper le coup (remarquez, est-ce que cela vaut vraiment le coup de ramer pour des personnes qui vous jettent simplement parce que l’info, ils aiment pas... ?)

    SOLUTION : La solution est assez simple, tout d’abord inutile de s’encombrer avec des personnes qui ont de sales préjugés, et pour les autres, essayez de mettre un peu d’eau dans votre vin en vous intéressant un peu à d’autres sujets, c’est assez facile grâce à internet. Ensuite, ne basez pas toutes vos conversations sur l’informatique (même si bien sûr, il faut en parler, se brider complètement c’est con, c‘est aller à l’encontre de ce qu’on aime) mais au lieu de parler termes ou détails techniques, essayez d’intéresser les gens en leur parlant des sujets les plus ludiques liés à votre passion, ou bien en leur expliquant, en termes clairs, certains trucs über techniques, tout le monde sera gagnant dans l’affaire.

  • Dans notre “société” le mot geek est bien souvent pris comme une insulte par les médias (merci les reportages sur les pauvres geeks qui sont complètement drogués que nous montre aimablement TF1 et consorts “omg regardez-le ce gland qui joue aux jeux vidéos, lol mdr quel loser de la vie !1”), on a donc généralement “honte” d’avouer notre passion ou d’en être tout simplement fier, du coup, forcément, on reste en retrait car qu’on sait pertinemment que l’on va avoir droit à un premier a priori à cause de cela. Heureusement, avec le succès d’internet, cela a tendance à disparaître même si cela reste très tenace.

    SOLUTION : Tout simplement assumer sa passion, en avoir honte ne sert personne, si ça ne plaît pas à certains, c’est pas grave, il y a plein de connards sur terre et pas beaucoup de temps à vivre pour s’en soucier. En affichant clairement la couleur et en l’assumant comme une “fierté” vous verrez que le regard des autres aura tendance, petit à petit, à changer et puis au pire, vous vous sentirez mieux dans votre peau (ça fait très “tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil” ce passage :P). Bien sûr, être fier de sa passion ne signifie pas prendre les gens de haut, cela donnerait l’effet inverse de celui recherché.

  • La vie des geeks aggression furet

  • A moins d’être en phase terminale de nerdisme, le geek est aussi capable/a envie de sortir, l’ennui c’est que, là où la plupart des personnes trouvent absolument fascinant le fait de se bourrer la gueule tout en passant des heures dans des pièces enfumées pleines de lumière et de sons qui font boum boum (avec en plus plein de Tektonikeurs “regarde je fais le ventilo humain”) le geek, lui, s’emmerde profondément parce que sa notion de sortie réussie ne consiste pas à terminer sa nuit en train de vomir dans le caniveau (j’exagère encore une fois le trait mais l’idée y est). Et il est souvent là le problème, ceux qui ont un jour été étudiants le savent bien, la plupart des soirées organisés par les assos étudiantes sont ou finissent comme ça. Elle est où l’alternative ? Dans ces conditions, normal que le geek préfère rester chez lui, et pas forcément pour faire l’asocial, parce que, miracle de l’internet oblige, ça fait bien longtemps qu’il joue en équipe. Je me demande ce qui est préférable au final : une soirée où on se rappelle de rien parce qu’on est bourré ou une soirée sur son ordi avec des potes ? Pour beaucoup, le choix est vite fait, mais (et malheureusement) cela est peu (voire pas) accepté parce que ça fait “beuh sale asocial !!”.

    SOLUTION : Pour ce “problème” il faut malheureusement se sortir les doigts des fesses. Si certains aiment les soirées en boite ou dans des bars, c’est logique qu’ils en organisent, on ne peut pas les blâmer pour ça et comme il n’y a pas de réelles alternatives, c’est à nous, vils geeks, d’en proposer, en s’investissant un peu dans les associations étudiantes pour proposer “autre chose”. Surtout que les possibilités ne manquent pas, avec par exemple : organisations de tournois sur tel ou tel jeu, faire des jeux de rôles grandeur nature (des chasses à l’homme/jeu de l’assassin sont assez “simples” à mettre en place par exemple) ... bref à vous de faire selon vos goûts. Par contre, soyez prévenus, c’est pas gagné d’avance, pour exemple (oui je raconte ma vie, pouet !) j’ai voulu organiser un club DDR (Dance Dance Revolution, le jeu de danse avec un tapis où on a l’air très con mais qui permet de bien se défouler) histoire d’y jouer à plusieurs et de faire découvrir ce jeu, mais vu l’engouement pas phénoménal du tout, j’ai abandonné lâchement l’idée (en même temps, école spécialisée méca, c’était pas gagné d’avance, je sais c‘est cliché, mais malheureusement ce n’est que trop vrai).

Ce billet n’a pas pour but de jouer les victimes, mais d’essayer de comprendre pourquoi être “geek” est mal perçu, afin d’essayer de changer cette mauvaise opinion qui nous colle à la peau sans pour autant s’écraser, parce que oui, il faut être fier d’être geek ! *musique orchestrale de folie* Cette liste est bien entendu incomplète et si vous avez votre avis sur la question, n’hésitez pas à “LACH TON COMZ” ;)

Histoire de retourner dans “l’inutile” on conclut avec un Mr Trucmuche, parce que les sujets trop sérieux ca craint du boudin :

Mr râpe à fromage

Promis, demain retour des grosses conneries (enfin normalement), en espérant que vous avez quand même apprécié ce sujet presque sérieux (mais pas trop quand même) et un brin décousu.