Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

jeudi 24 janvier 2013

Les trucs & Astuces de chacaux des émissions de télé réalité


24 01 2013
Les astuces de chacal de la télé réalité

Salutation, ami producteur télé venu s’échouer sur le rivage chatoyant de ce blog ! Je vois à ton regard d’enfant qui vient de lécher un jouet chinois aux métaux lourd que tu veux te lancer dans le monde merveilleux de la télé réalité. Comme je te comprend, la dernière traite de ton costume Armani en peau d’orphelins ne va pas se payer toute seule et je suis sur que tu fourmilles déjà d’idées d’émissions fabuleuses telles que "Danse avec les cul de jattes", "Qui veut épouser une truite ?" et autres "Les Bigoudènes à Fleury-Mérogis".

Les astuces de chacal de la télé réalité

Hélas, jeune canaillou ! Je dois freiner tes ardeurs. Si tu crois qu’il suffit de filmer une dizaine de mongolos au fond de ton jardin en espérant que leur idiotie naturelle fera le boulot à ta place, tu te trompes tel un trou noir après une soirée choucroute lourdement donc !! Ce que je vais te dire va certainement être une révélation plus incroyable encore que le jour ou tu as découvert que non, tes parents ne mutilaient pas ton visage à chaque fois qu’ils jouaient à "il est ou le nez-nez !! Gouzigouzi !! mais, la télé réalité, comme 70% du corps de Pamela Anderson, c’est… non !! Pas en plastique ! Sois attentif bon sang !! La télé réalité, c’est presque totalement bidon et vachement vulgaire!!

Les astuces de chacal de la télé réalité

Heureusement, dans ma grande bonté, je vais t’apprendre toutes les ficelles de chacaux qui te permettront de surmultiplier la bêtise naturelle de ta future émission car, c’est bien connu, la télé réalité c’est comme l’épreuve du "qui perd gagne" aux jeux paralympique du cerveau, plus c’est con, plus c’est bon. Allez, prends des notes, le succès t’attend au détour de ce paragraphe !

Les astuces de chacal de la télé réalité



Champignon Le casting

Le casting est le premier outil dans ta trousse à création d’émissions débiles. Si tu le réussis, tu auras parcouru 20% du chemin vers le succès de ta daube. Mais comment choisir tes candidats ? Facile, il faut que leur niveau d’"attention-whorisme" soit inversement proportionnel à leur QI soit, en plus clair, plus ils sont cons et plus ils aiment le montrer, meilleurs ils seront. D’ailleurs, ne va pas croire les gens qui disent qu’en réalité, les candidats de télé réalité sont très intelligent et qu’ils maitrisent juste leur image pour parvenir à leurs fins, c’est une excuse dans la même veine que le fameux "Ah ah !! Triple lutz piqué avec réception sur mon pif ! Exactement ce que je voulais faire !" après avoir marché sur une plaque de verglas. Personne n’y croit et si en son temps Einstein s’était amusé à mettre la tête dans un four pour passer à la télévision, il serait passé pour un guignol comme tout le monde.

Les astuces de chacal de la télé réalité

En plus d’avoir des QI à trois 0 après la virgule, tes candidats doivent tous avoir quelques petits problèmes de gestion de la colère voir de sympatoches troubles bipolaires (syndrome que les scientifique appellent couramment "face je chiale pile je suis pris d’hystérie") pour pimenter leurs relations. Pour déceler ce genre de trait de caractère, je te livre mon astuce de pro. Lors du casting, dis ceci a ton peut-être futur candidat : "On t’as déjà dit que tu es indubitablement bigarré ?". S’il répond "Queuah !! Queuah !! Stoi la bite à Blemen !! Je le connais pas ce type, enculay !! Faut pas me chercher, j’suis un déglinguo dans ma tête, j’peux utiliser les 4 couleurs des stylos 4 couleurs EN MEME TEMPS !!11" avant de te claquer le pif, tu tiens LA perle rare.

Les astuces de chacal de la télé réalité

Parce que la colère, comme les gang bang, c’est plus sympa à plusieurs, arrange toi également pour qu’une partie de tes candidats aient des personnalités diamétralement opposées en couplant, par exemple, Adrien le végétarien avec Vladislav le boucher des Balkans, Gérard Depardieu avec un percepteur voir un progamer avec un fan de Call of Duty. Les possibilités sont infinies, l’important c’est qu’il y ait du conflit. N’oublies pas aussi d’ajouter à ta sauce un triangle amoureux, des relous et des gogo danceuse a gros boobs (non, on ne dit pas "stripteaseuse" dans ce métier, ça n’a rien à voir, les stripteaseuse se mettent nue tandis que les gogo danceuse se mettent juste assez nues pour avoir droit aux heures de grande écoute, suit un peu) histoire de varier les plaisir et éviter que tout le monde ne s’égorge dans les 3 premières minutes de tournage. Garde en tête que plus ils sont clichés, mieux ils passeront à l’écran et plus tes pigeons téléspectateurs s’identifieront à eux.

De toute façon, quel que soit ton choix final, tu vas voir qu’il est possible de rendre n’importe quel groupe d’idiot nettement plus intéressant qu’il ne l’est en réalité grâce au pouvoir de…



Champignon L’iXtrèmisation !!

Maintenant que ton équipe de champions est au complet et que tu as commencé à les filmer en train de s’affronter pour, par exemple, le pénis du Bachelor, tu vas vite te rendre compte que la plupart des gens, même triés sur le volet, sont aussi palpitant que la pousse d’un baobab commenté par doc gynéco après une anesthésie de la bouche (soit ennuyeux 99% du temps). Malheureusement, si tu ponds une émission made in chian, tu risques de devoir faire très rapidement une croix sur la douce chaleur procurée par l’épiderme de pauvres offert par ton costume trois pièces, alors que faire !!!? Pas de panique ! L’iXtrèmisation est là pour te sauver les miches !

Les astuces de chacal de la télé réalité

L’idée est simple. Imagine ce qu’il se passerait si tu faisais un film de ta vie en virant tous les moments chiants ? En gros, l’idée c’est que, plus tu passe de temps à filmer des mongolos et plus tu as de chance de grappiller quelques minutes intéressantes par-ci par là. Si tu colles ces quelques minutes intéressantes ensemble, même si ce sont des évènements qui ont lieu avec plusieurs semaines d’intervalles, tu donnes soudainement l’impression d’être face aux personnes ayant les vies les plus intenses (et stupides) de la terre. Bon, dans mon cas ça donnerait un court métrage épique de 2 minutes sur la fois ou je me suis levé pour aller chercher une pizza dans mon frigo et vu qu’il n’y en avait plus du je me suis effondré en larme bon sang, l’émotion est encore présente, je suis à deux doigts de m’effondrer :’( mais je suis différent, OK !

Les astuces de chacal de la télé réalité

C’est pourquoi, pour mettre toutes les chances de ton côté, tu vas étaler ton tournage sur plusieurs looooooongues semaines afin d’avoir un maximum de matière, tu pourras toujours prétendre par la suite que "l’aventure" s’est déroulée sur 3 jours seulement. En plus, ca a le double avantage d’habituer tes victimes candidats à la caméra et augmenter les chances qu’ils ne contrôlent pas chacune de leurs actions. Hé, attend ! Ne pars pas tout de suite caméra au poing jeune sauvageon. Il existe des techniques qui, couplées à l’iXtémisation, vont te garantir un pourcentage d’évènement intéressants nettement plus élevés qu’en laissant la nature suivre son cours. A commencer par…



Champignon Les confessions orientées

Histoire d’être sur d’avoir des choses croustillantes à montrer, le meilleur moyen reste de kicker le hasard dans les balls en orientant volontairement tes candidats. Ce petit miracle de chacalerie s’accompli lors des innombrables séquences "confession"/"interview" que toute émission de télé-réalité qui sent des pied se doit d’avoir.

Pour orienter les réponses des candidats, rien de plus simple, il suffit d’intégrer ce que tu souhaites entendre directement dans ta question en demandant, par exemple à Ursula, "Explique nous pourquoi John-Bob est un gros con ?" et autres "Tu ne trouves pas que Vulva est quand même une sale prostipute de findus ?". Tu peux même créer de toute pièces des embrouilles en rapportant des propos qu’un autre candidat t’aura "juré glairé" glissé à l’oreille "C’est vrai ce que dit Kevin-Bernard à propos d’un accident de santé que tu as eu plus jeune et qui t’a rendue "différente" ? Une transfusion de mercurochrome il a dit !".

Les astuces de chacal de la télé réalité

Une autre technique utilisé par la plupart des émissions de télé réalité dont le but est de gagner le droit de se prendre une cartouche par un beau gosse pour pousser les malheureuses perdantes à chialer comme si leur vie en dépendait s’appelle le "Omagad, qu’est ce qu’il vient de se passer ! C’est incrédibeul pas possib’ !!". Le principe est simple, tu prends la perdante en tête à tête pendant quelques minutes et tu lui demandes "Mais mais !! Qu’est ce qu’il s’est passé ?? J’en reviens pas que tu ais perdue, Bogôss arrêtait pas de dire qu’il t’aimait, EXPLIQUE MOIIIIII §§§ GNEU VEU COMPRENDRE §§". Plus tu auras l’air surpris de son éviction, mieux ce sera. La malheureuse, déboussolée, va alors se mettre à croire que sa victoire était possible et qu’elle s’est juste boitée à deux mètres du bol d’amour dans les fesses, la transformant à coup sur en émovauvaise-perdante (aka : je chiale et je met en doute la vertu des génitrice des autres concurrents). Magique !

Et si tout cela foire, tu peux toujours filer un texte à répéter à tes candidats mais il faut avouer que ça manque sévèrement de fourbasserie surtout que tu as un autre as dans ta manche… 



Champignon Le semi fake

Sous prétexte que tes caméras n’ont pas su capté la quintessence du crachat de John-Bob au visage de Vladislav-Tcheng excédé que ce dernier se vante sans cesse d’être "un champion de parachutisme ! La preuve, je zoome super vite sur google earth", tu peux leur demander de reproduire la scène. Bien sur, ce faisant, je t'encourage vivement à leur faire forcer le trait pour le rendre le tout plus spectaculaire alors lâche toi à coup de "on ne sent pas assez ta brisure interne John-Bob !! Plus de gros mots !!" et autres "Oh oui c’est ça, fais l’amour à la caméra Vladislav !! Mais qu’est ce que tu fais !! Non ! Range ça !! C’est une figure de style !! Quoi, nan spa moi la figure !! AIDEZ MOI !!". Oui, le métier de producteur de daube comporte quelques risques, tu es prévenu.

Les astuces de chacal de la télé réalité

Maintenant que tu as récupéré un patchwork de 2h de film "intéressant" (qui est synonyme pour "très con" dans ce métier) sur les 8000 que tu as tourné, il va te falloir mettre de l’ordre dans tout ça afin de créer, quasiment de toutes pièces, une histoire capable d’intéresser la ménagère. Et c’est à cet instant que les plus grosses astuces de chacal de la télé réalité interviennent !



Champignon Zi power auf zi narration

Contrairement à ce que beaucoup pensent, lire les émotions/langage corporel avec précision est un exercice très difficile, surtout avec le cerveau en erreur système pour supporter l’avalanche de crétinerie contenue dans ta daube. Du coup, pour teinter facilement n’importe quel scène avec l’émotion de ton choix, tout ce que tu as à faire c’est d’ajouter une voix-off qui décrira les scènes et autres évènements, influençant ainsi imperceptiblement leur contenu en prémâchant les conclusions des spectateurs. Prends cette scène par exemple :

Les astuces de chacal de la télé réalité

Cela fonctionne également en glissant les commentaires d’un des participant sur un autre candidat en même temps que l’action. Si les propos sont sympa ou méchant, cela teinte totalement la vision de la scène.

Les astuces de chacal de la télé réalité

Grâce à cette technique, il devient très simple de donner l’illusion d’une continuité. Les impressions et émotions que le spectateur doit voir, même la ou il n’y en a pas, sont directement prémâchés. Hélas, parfois, la simple narration ne suffit pas pour construire une histoire cohérente à partir d’un patchwork. A ce moment là, il faut sortir l’artillerie lourde avec…



Champignon Manichéisme à géométrie variable

Toute bonne histoire se doit d’avoir un méchant, ta bouse n’y fait pas exception. Batman a le joker, Luke Skywalker a un ancien émo devenu goth, Calimero une dépression et toi, bin, toi, heureux veinard, tu as le droit de choisir QUI tu veux parmi tes candidats pour ce rôle. Pourquoi ? Mais parce que tu as le pouvoir de faire passer à volonté n’importe quel membre de ta fine équipe pour le plus gros des blaireaux ou la plus gentille des licornes pétant des arcs en ciel de la terre et ce, uniquement grâce au pouvoir du charcumontage !!

Le charcumontage c’est l’art de "découper" et "réorganiser" un film pour donner un sens totalement différent de la source d’origine. Par exemple, dans ton cas, si tu veux qu’un de tes bozos passe loyal bon ou chaotique relou, tu ne conservera respectivement que les passage ou il apparait sous un bon jour ou ceux le montrant comme la petite catin qu’il est. Cette technique est imparable parce que TOUT le monde a des qualités et des défauts même moi, aussi incroyable que celui puisse paraitre *clin d’œil glauque pour mettre mal à l’aise et détourner l’attention* et après des gigazillions d’heures de tournage et d’épuisement, ça fini toujours par transparaitre d’une façon ou d’une autre. Tu n’as donc que l’embarras du choix.

Les astuces de chacal de la télé réalité

Avec cette technique, des conflits entre deux personnes peuvent même être bâtis de toute pièce. Après tout, même des amis se disputent parfois et, si on oublie de montrer leur réconciliation, on transforme d’un seul coup une amitié virile en rancœur tenace. Ouaip, un peu comme si on résumait une relation amoureuse de 10 ans en zappant tous les "gouzigouzi ma biquette d’amour" pour ne garder que :

  • "t’es qu’une grosse truie !!"

  • "comment tu peux le savoir, ton zgoueg minuscule m’a jamais faite couiner !!"

  • "Ah ouais !! Et c’est marqué quoi sur le mètre ruban !! 20 cm OK §§ NON JE NE TIRE PAS DESSUS POUR TRICHER ESPECE D’ESCROQUE !"

Comment ça cet exemple est étrangement spécifique ?? Je ne te permet pas !!

Pour ce qui est de choisir qui va être le méchant ou le gentil, tout dépend de ce qu’il se passe lors du tournage. Si une grosse dispute est initiée par Jean-Tchang par exemple, paf, tu peux le faire passer pour un vilain histoire de montrer que la dispute ne sort pas de du néant. Cela donnera une "unité" à ton histoire. Mais si ça ne t'arrange pas tu peux aussi ne présenter qu'un seul son de cloche pour transformer ta victime en coupable.

Les astuces de chacal de la télé réalité

La seule "règle" vraiment importante dans ton choix c’est qu’idéalement, il faut garder ton "grand méchant" jusqu’à la toute fin pour plus de suspense à deux ronds. Maintenant que le rôle de tes protagonistes est définie, il te faut une histoire à narrer et comme la réalité c’est vraiment surfait, tu vas bâtir des rebondissements/évènements de toute pièce grâce à…



Champignon La Frankensteinisation

Cette technique est bien connu des jaquettes de films/JV qui ont besoin de se faire mousser pour pas cher.

Les astuces de chacal de la télé réalité

La Frankensteinisation est une forme extrême de charcumontage qui consiste à découper des morceaux d’interview/témoignages pour recomposer des phrases complètes. Ce qui permet, par exemple, de sortir de son postérieur ce genre de choses :

Les astuces de chacal de la télé réalité

Avec une bonne égalisation du son, l’illusion est parfaite et redoutable d’efficacité, abuses en !! Pour encore plus d’efficacité, cette technique de fourbasse peut être couplée avec…



Champignon Les réaction shots

Les reaction shots ce sont ces passages dont les mangas raffolent (vous savez, quand les héros sont 15 contre 1 méchant mais qu’ils décident de la jouer fairplay en 1v1 avec les 14 autres qui se contentent de réagir à la baston, ce n’est pas comme si le destin du monde est en jeu bande d’incapables !!!) et qui consiste à balancer en gros plan la tronche de quelqu’un pour montrer sa réaction à un évènement en cours.

Les astuces de chacal de la télé réalité

Le soucis c’est que, si tu veux que ta déjection télévisuelle ne te coute pas un rein de somalien, tu ne peux pas avoir une caméra qui suit en permanence chacun de tes candidats et c’est pourquoi tu vas devoir feinter en repompant n’importe quel extrait qui colle, peut importe la chronologie. Tu veux une tronche de type étonné ? Bim, tu sors un extrait ou Marcel-Edmond entend un mot de plus de trois syllabes ! Besoin d’un type terrifié ? Paf, tu ressors la fois ou Jean-Tchang s’est rendu compte qu’il respirait en mode manuel ! Une duckface ! Tu vas sur facebook ! Pas grave si personne n’a vraiment réagit comme montré à l’écran, combien de fois devrait je te dire que ce n’est pas comme s’il y avait le mot "réalité" dans télé-réalité !!

Les astuces de chacal de la télé réalité

Ce genre d’incrustation permet, par exemple, de faire passer un type pour un gros enfoiré en montrant son regard vide de poulpe mort pour faire croire qu’il ignore volontairement son interlocuteur. Les possibilités sont infinies et, pour encore plus d’efficacité, tu peux ajouter un seau de…



Champignon Musique et bruitages

Le cinéma l’a prouvé, la formule parfaite pour faire chialer est indubitablement : Animal mourant + Violon non je *aie* !! Mais combien de fois vais-je devoir répéter que je ne te traite pas de pénis !!??. Vu que tes candidats, malgré leurs poils aux pattes, peuvent difficilement se faire passer pour Fluffy le chien mignon, tu vas devoir te contenter de la musique pour parvenir au même résultat. Comme pour la narration, tu peux teinter n’importe quel scène avec la musique appropriée. Deux personnes qui marchent ensemble, bim, musique romantique et son tamisés et tu donnes soudainement l’impression d’un rendez vous entre amoureux !

Les astuces de chacal de la télé réalité

Tu peux également utiliser des bruitages pour "renforcer" des scènes comme un "POIN POIN POIN" après une blague pourrie, un disque vinyles qui saute pour appuyer un "accrochage" voir carrément des bip judicieusement placés pour faire croire à des insultes ("T’es vraiment qu’un fils *BIP* va n*BIP* ta mère" > "T’es vraiment qu’un fils indigne, vas nourrir ta mère"). Si on reprend la scène romantique précédente, si les deux "amoureux" s’isolent hors caméra tu peux pimenter le tout en ajoutant quelques bruits de sussions pour donner l’impression qu’ils euh… qu’ils collent des timbres, oui, voilà !!

Les astuces de chacal de la télé réalité



Champignon Conclusionnage

Voilà, tu as toutes les clés pour concevoir un grosse émission de télé réalité de mayrde. Il ne te reste plus qu’à réaliser un combo gagnant de toutes ces techniques. Charcute tes 6000h de film, verse y quelques litres de super méchants, 600gr d’engueulades conçue à partir de trois bout de ficelle et d’interview bidonnées, ajoute un zeste de musique et de narration pour éviter à tes spectateurs de réfléchir à ce qu’ils sont censé voir, touille quelques minutes et BOUM ! Te voilà avec des heures et des heures de daube à succès basée sur l’ingrédient le plus inépuisable de l’univers : la bêtise humaine.

Les astuces de chacal de la télé réalité

De rien.

|

vendredi 7 décembre 2012

Ghost Hunters, les traqueurs de fantômes de la lose


07 12 2012
Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Les fantômes ça suxx grave. Certes, ils peuvent traverser les murs et se balader dans le vestiaire des filles à volonté mais, comme ils sont immatériels, ils ne peuvent même pas se mas… *tousse* …sser l’arrière du crâne. Résultat, ils sont fort désappointés et passent leur frustration en cassant la vaisselle ou en apparaissant dans les miroirs des armoires de salle de bain lorsqu’on les referment ! C’est moche.

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose
La BD complète sur Le t'chat de Schrödinger, un blog qu’il est beau, qu’il est bon, qu’il sent bon le sable chaud.

Heureusement, même si des milliards de fantômes glandouillent théoriquement sur terre vu le nombre de décès depuis le début de l’humanité, aucune preuve concluante n’a encore démontré leur existence. Aucune ? Oui, aucune, mais cela n’empêche pas un village d’idiots appelé télévision de résister encore et toujours à l’évidence ! C’est ainsi qu’est née une des émission les plus stupide de la planète : "Ghost Hunters" (à prononcer en CAPS_LOCK).

Jusque là, la chasse aux fantômes consistait surtout à prendre en photo des reflets de poussière sur l’objectif pour s’extasier des merveilleuses lumières que cela donne, mais les mecs de "Ghost Hunter" sont d’une autre trempes ! Ils ne mangent pas de ce pain là, oooh non ! Eux, ils utilisent des méthodes scientifiques ma bonne dame ! Bien évidemment, sachant que cette émission est diffusée sur SyFy, leurs méthodes sont aussi crédibles que des cours de danses classiques donnés par un tétraplégique coulé dans le béton ou une émission culturelle sur MTV et, comme à chaque fois que l’on envoie de petits glaviots sur la méthode scientifique, cela m’emplit de rage, de désespoir et d’un peu de vieillesse ennemi.


Yep, ils croient aux preuves comme Mengele croyait à l'éthique...

Parce que l’aigreur, comme les tournantes, c’est meilleur à plusieurs, je m’en va décortiquer pour vous cette belle émission afin d’expliquer pourquoi ces enquêteurs du paranormal se débrouillent vraiment comme des branches et sont aussi "scientifiques" qu’Harrison Ford est archéologue. Laitseuh gau !



Champignon Ghost Hunters – Les plombiers de l’extrême

Le concept de ce gloubiboulga télévisuel oscillant entre de la télé réalité et un documentaire confession intimesque est simple, on y suit les aventures trépidantes du T.A.P.S. dans leur recherche des vilains Caspers à travers tous les Etats-Unis de l’Amérique des USA.

T.A.P.S. est l’acronyme de "The Atlanta Paranormal Society" si ça avait été une société de pétomane, j’imagine qu’ils auraient eu des problèmes avec la communauté gay, une association formée par deux plombiers dans le but de rechercher l’existence des fantômes. Ouaip, des plombiers. J’imagine que c’était soit ça soit sauver des princesses en tabassant des tortues vu que, dans ce corps de métier, la pose de tuyaux est totalement secondaire.

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Le T.A.P.S. est dirigé par Jason Hawes, le héros de l’émission, une sorte de sosie de Vic Mackey au rabais spécialisé dans le "rajoutage de caisses pour se faire mousser". Ainsi, à chaque début d’épisode, il explique d’une voix grave que le but de son association est de "Rechercher, Eduquer et Protéger !" parce que dieu sait que des types qui passent la nuit dans des maisons glauques en se faisant peur tout seul est un maillon indispensable à la sécurité nationale !

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Quand à la partie "Education" et "Recherche", en terme d’ironie on est au niveau de ma nièce de 4 ans, spécialiste en dinette, qui expliquerait à un chef étoilé comment faire un chausson au pomme avec des pantoufles et de la compote, mais comme vous n’avez que ma parole là-dessus, décortiquons un épisode type pour se moquer grassement dans le respect de la personne humaine.



Champignon Zi intro from Hell

"Ghost Hunters", comme toute émission basée entièrement sur du vent, démarre avec du gros remplissage en la personne d’une voix-off qui prend 10 minutes à expliquer ce qu’il s’est passé dans les épisodes précédents (rien) suivi de 10 minutes sur ce qu’il va se passer dans l’épisode en cours (toujours rien ) pour les trois du fond avec une mémoire vive de poisson rouge traumatisé crânien !

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Ceci fait, c’est générique time et, des les premières secondes, les fragiles prétentions scientifiques du "T.A.P.S. m’en 5" volent en éclat. Entre deux plans vaguement glauques et trois arrêts sur images prouvant que le monteur n’aime pas certains membres de l’équipe, on découvre ceci :

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Sainte crotte !! Des démonologistes dans autre chose que World of Warcraft !! Juste pour votre information les mecs, utiliser des spécialistes d’une discipline paranormale sans fondement scientifique pour prouver scientifiquement l’existence d’un autre phénomène paranormal ça revient à prouver l’existence du Yéti en affirmant que le monstre du Loch Ness l’a vu une fois mais qu’il ne s’en souvient plus très bien parce qu’il était bourré comme un coing. Ca n’a aucun sens, il faut arrêter maintenant ! Bon, sang, deux minutes ne se sont pas écoulées et ça carbure déjà à la pensée circulaire. Ca promet des niveaux d’idiotie épiques pour la suite !!



Champignon Témoignages

Le générique terminé, le T.A.P.S. débarque en faux mode badass avec leurs vestes repompées sur le FBI dans un endroit hanté lambda. Là, il interrogent les habitant et/ou personnel des lieux afin de recueillir des témoignages sur les évènements supposés étranges qui s’y seraient produits. Parce que bon, deux trois "il se tenait là, devant moi, je l’ai vu comme je vous vois, il était rose avec une trompe" et autres "je vois des gens qui sont morts", ça fait toujours bien dans le trailer.

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose
Cette image me fait beaucoup de mal :'(

Hélas, c’est à ce moment que la deuxième boulette de cette bolognaise de stupidité tombe dans l’assiette. Pour enquêter sur une maison hantée (ou tout autre phénomène supposé paranormal), interroger des témoins avant même de commencer l’expérience est une fausse bonne idée ! Pourquoi ? Déjà parce que rien ne garanti leur fiabilité. Après tout, face à une caméra de télévision on est toujours un peu tenté de rajouter quelques centimètres au pénis de son anecdote mais, surtout, cela permet d’éviter toute préconception et autre biais de confirmation.

Par exemple, admettons que Jean-Boudboul affirme au cours de son interview "Nan mais j’ai trop croisé le fantôme de Roberto-Mouloud un jour, même que le plancher grince quand il se déplace dans la baraque" et bien le moindre parquet qui craque deviendra instantanément "on était trop en présence de Roberto-Mouloud tavu" alors que la seule conclusion que l’on peut tirer d’un tel évènement c’est que le carrelage c’est quand même vachement plus discret. Cet effet est d’autant plus dangereux que les mecs qui font l’enquête sont déjà convaincus de l’existence des fantômes. Donc, le meilleur moyen d’éviter ce genre de parasitage mentale est de rester totalement neutre en ne se farcissant pas la tête de scénarios préconçus.

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Tiens, d’ailleurs, pendant que je suis sur le sujet, on touche là à une erreur systématique des chasseurs de fantômes. Pourquoi les phénomènes soit disant étranges se produisant dans une baraque seraient forcément dû à des fantômes et pas à Bozo le clown rigolo ou à une invasion des lutins de Betelgeuse ? Après tout, ce n’est pas plus aberrant que les âmes des morts qui passent leur nerf sur le mobilier alors pourquoi exclure ces possibilités d’entrée de jeu ?

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose
Oh… ok.

Parfois, quand le TAPS se sort les doigts, il font même des recherches bibliographiques sur l’histoire des lieux qu’ils visitent. Hélas, comme pour les témoignages, c’est une grossière erreur même qu’elle a insulté la moralité de ma môman la vilaine :’(. Quel est l’intérêt de savoir qu’une baraque a été construite en 1874 ou qu’un type y est mort un 31 février quand ce qu’on étudie sont des bruits cheloux ou des portes qui se referment "toute seules" ? Ce qui est important c’est d’étudier le phénomène lui-même, pas de faire des raccourcis inutiles et probablement infondés qui n’expliquent strictement rien. Et puis, qui dit que le soit disant fantôme qui hante les lieux est celui de la jeune orpheline morte dans un incendie en 1687 et pas Joe le travelo mort de gastro en 1864 ? Ca se joue au taux de "tragédie" c’est ça ? C’est d’autant plus stupide que, plus la maison est vieille, plus il y a de chances que quelqu’un y soit mort. Ca n’a strictement rien d’extraordinaire, les vieux qui agonisent se trainent très rarement comme des gitans hors de leur maison juste pour canner la truffe à l’air !

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Enfin… si ces préconceptions étaient le seul problème, "Ghost Hunters" serait l’équivalent du prix Nobel du paranormal, malheureusement, le bullshit ne fait que commencer !



Champignon There is SHIT in this science

Les interviews terminées, l’équipe met en place son matos supra technique parce que, c’est bien connu, être "scientifique" c’est avant tout utiliser des appareils aux noms imprononçables après 1 gramme comme des "Détecteur à électromagnétisme", des "enregistreur d’EVP" ou des "Thermomètres à infrarouge".

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Le problème c’est que tout ce joli matériel est complètement inutile car aucun lien entre ce qu’il mesure et les éventuels effets physiques d’un fantôme sur notre monde n’ont été prouvés. Pire, même si, par miracle, ce matos était pertinent, nos joyeux "chasseurs de fantômes" les utilisent n’importent comment et pourrissent donc toutes chances d’en tirer des informations intéressantes. Ca revient à se prétendre médecin simplement parce qu’on utilise une fusée à la place d’un suppositoire, oui, ça impressionne, mais ça ne soigne personne et ça fait un peu mal aux fesses. Mais étudions en détail les appareils fréquemment utilisés au cours de leurs investigations en carton pour bien piger ce qui chie :

  • Les thermomètres infrarouges : Ces appareils sont tout bêtement des télécommandes à température, on les pointe dans une direction et boum, chaleur ! Les braves gens du TAPS les utilisent car ils ont arbitrairement décidés, sans preuve d’aucune sorte, que les gentils Casper absorbent la chaleur autour d’eux et donc, quand ils sont dans une pièce, la température est plus basse à l’endroit ou ils se trouvent.

    Bon, admettons que cela soit vrai même si ça sort d’un postérieur, les thermomètres infrarouges ont une toute petite particularité gênante : ils mesurent les températures sur des surfaces et non la température d’un point de l’espace à une distance fixe ! Ce que je veux dire par la c’est que, si on pointe un de ces thermomètre devant soit, il va mesurer la température d’un mur ou de tout autre obstacle qu’il croisera, pas le milieu de la pièce ou je ne sais quoi. Hors, à chaque fois que nos aventuriers de l’inconnu s’en servent, ça donne ça :

    Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

    BULLSHIT !! Tu mesures la température du mur, le mur ne peut pas avancer vers toi espèce de tourte ! Je sais bien que lire les notices "sa fé mal ô crane" et que tu es BAC-25 mais fais un effort ??!!

    Mon coup de cœur reste les moments ou ils mesurent la température en visant le toit ou les fenêtres. Ca alors, la température baisse !! Ca doit trop être un fantôme et pas du tout le fait que l’on mesure la température des endroits les moins bien isolés thermiquement de la baraque !!

  • Les enregistreurs audio : Autre grand classique sorti du chapeau, apparemment les fantômes peuvent parler à des fréquences inaudibles par l’oreille humaine, sauf quand ils parlent à des fréquences audible bien sur, toutes les preuves sont bonnes à prendre. On appelle cela un EVP (Electronic Voice Phenomena). Du coup, nos investigateurs de la lose se baladent systématiquement avec des enregistreurs audio pour capturer ces voix.

    Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

    Evidemment, la crédibilité des EVP n’ayant jamais été prouvée, on est une fois de plus dans l’utilisation du paranormal pour prouver le paranormal. Mais ce n’est pas le seul problème, oh non, les enregistreurs ont deux failles majeures, la première est le fait qu’utiliser un seul enregistreur ne permet pas de localiser la source d’un son or, sans connaitre sa source, on ne peut absolument pas déterminer la nature de ce qui le produit. Que l’EVP soit crédible ou pas, faut avouer que si on parvenait à trianguler la source d’un bruit qui sort du néant au beau milieu d’une pièce ça serait intriguant et, pourtant, le T.A.P.S. ne prend jamais la peine d’utiliser plus d’un enregistreur fixe à la fois dans les pièces qu’ils étudient. En même temps, je les comprend, ça aurait été con de tenter un truc pertinent.

    Second problème, le phénomène de "pareidolia" qui est, en gros, le même mécanisme que celui qui nous fait voir un visage avec seulement deux points et une parenthèse : notre cerveau a une capacité naturelle à interpréter des bruits aléatoires pour former des sons ou des mots que nous connaissons. C’est d’ailleurs à cause de ça que mon cerveau malade me persuade que Rihanna chante Français dans sa chanson Umbrella. Oui, il n’y a probablement que moi qui entend ça et j’ai une vie aussi palpitante qu’un tracé plat mais je vous pouet.


    Du coup, tout ce que ces enregistreurs prouvent c’est que du bruits blancs de source indéterminée devient une voix grâce au pouvoir du "j’y crois donc c’est vrai", très utile dans la chasse aux fantômes, merci les gars !

    En bonus, au cours d’un épisode, les membres de l’équipe décident d’initier la seule femme du groupe aux arcanes des enregistreurs audio, probablement pour qu’elle leur file un coup de main entre deux sandwich. Cela donne en gros ça :

    Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

  • Les capteurs électromagnétiques : Les fantômes, en plus de murmurer et faire cailler les miches, produiraient un champs électromagnétique. Cela expliquerait que, soit disant, leur présence nous fasse ressentir des frissons ou dresser nos cheveux sur la tête. Le TAPS tente donc de mesurer les variations du champs électromagnétique pour déterminer une présence spectrale.

    Sortage du chapeau mis à part, toussa toussa, ils utilisent une fois de plus leur matos comme des manchots avec deux pattes gauches pétées. Les capteurs de champs électromagnétique du commerce sont calibrés pour détecter du courant alternatif à la fréquence du réseau électrique standard histoire de pouvoir détecter les interférences de tous les appareils de fabrication humaines de la terre. Et oui, cela inclus les caméras qui filment toutes vos aventures de chasseurs de fantômes et qui parasitent donc toutes vos mesures bande de buses !! En plus, si on suit leur "logique", les fantômes, comme les humains, devraient produire un champs électrique en courant continu à des fréquences très différentes de celles du réseau électrique mondial, donc comment voulez vous qu’ils captent quelque chose avec des capteurs en courant alternatif ayant une plage de mesure inadaptée ?? C’est aussi idiot que de chasser l’homme invisible avec le Télescope Hubble !

    Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

D’ailleurs, vous pouvez essayer chez vous, en suivant la logique du TAPS, la chasse aux fantômes devient instantanément super facile. Tenez, moi par exemple j’ai décidé d’utiliser un odoromètre pour les détecter parce que, c’est connu, les morts ça fouette sévère donc les fantômes ça doit être pareil !!! Résultat, j’ai mis la main sur un cimetière indien au grand complet dans ma fosse sceptique, la classe !

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose



Champignon Syndrom of lockdown

Une fois le matos en place et après avoir engueulé Brian, le bouc émissaire de l’équipe qui apparemment chasse des fantômes quand il n’est pas dans la cuisine faut bien gagner quelques minutes de remplissage inutile, le cœur de l’enquête démarre : Le lockdown !

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Le lockdown, en traduction "j’melapète" -> français, consiste simplement à fermer tous les accès du lieu hanté étudié et d’éteindre les lumières afin d’y passer plusieurs heures en isolement. Cela permet, en théorie, d’éviter tout parasitage extérieur (les caméraman n’en sont apparemment pas) pendant que l’équipe effectue ses mesures (aka : agite bêtement des appareils useless) et explore l’endroit en croisant les doigts pour qu’un truc chelou se produise. Bien évidemment, quelle surprise, comme tout ce que fait le T.A.P.S., c’est du gros n’importe quoi qui sent des bras et ce, pour deux raisons principales :

  • Raison 1 : Les lockdowns se déroulent la nuit, dans l’obscurité quasi complète vu que ces petits malin coupent les lumières ! Pourquoi ?? On n’est pas dans Ghostbusters, rien ne prouve qu’un fantôme est forcément phosphorescent ou avec un néon dans le fion alors quel est l’intérêt ? Aucun enquêteur ou chercheur au monde ne travaille dans le noir à l’exception d’Horacio Caine qui garde ses lunettes de soleil en toutes circonstances mais bon, lui, c’est normal, quand il les enlève ça déclenche le générique à cause d’un phénomène physique très simple appelé couramment "on voit kedalle dans le noir !". C’est d’autant plus mongolo que les fameux témoignages en début d’épisodes parlent très souvent d’"ombres furtives" et autres "silhouette obscure entraperçue au détour d’un couloir" et malheureusement, une ombre dans la nuit c’est comme du vomi à l’Oktoberfest, certes il y en a plein mais on a tendance à ne pas les distinguer ! Et puis, pourquoi enquêter systématiquement de nuit ? Qu’est ce qui prouve que les fantômes n’existent pas de jour ? Quand le soleil se lève ils vont se pieuter ? Surtout que, si on suit la logique des chasseurs de l’inutile jusqu’au bout, vu qu’ils tirent leur "énergie" de l’environnement et notamment de la chaleur, le soleil devrait les renforcer comme Superman !! Enfin, j’imagine qu’il faut bien réaliser des images qui font peur et comme la vision de nuit rend tout plus glauque, c’est banco !

  • Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

  • Raison 2 : Les lockdowns ne durent qu’une seule soirée, le T.A.P.S. ne revient quasiment jamais deux fois au même endroit. Vous allez me dire, on s’en fout, dès l’instant ou ils filment des trucs cheloux c’est gagné. Faux ! Toute expérience scientifique "crédible" (ils affirment utiliser des méthodes scientifique je vous le rappelle) a besoin d’un "groupe témoin", un élément de référence auquel comparer ses résultats.

    Dans le cas d’une maison hantée, ce "groupe témoin" est tout simplement l’état "normal" de la baraque, lorsqu’il ne s’y passe pas de soit disant phénomène paranormaux. Le soucis c’est que, pour définir ce qui est considéré comme normal, il faut passer plusieurs jours, voir semaines, à mesurer ce qu’il s’y produit pour obtenir un éventail de données suffisant. Il est impossible de faire ça en une seule nuit alors que c’est absolument indispensable. Sinon, qui nous dit que le plancher qui grince au premier étage ne grince pas TOUS les soirs à cause de la température qui diminue ou je ne sais quel autre facteur non-fantômesque ? On ne peut hurler au paranormal sans savoir d’abord ce qui est normal.

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

En même temps, faut les comprendre les mecs du TAPS. Les lockdown leur donnent l’occasion de jouer à se faire flipper dans des caves tout en donnant l’illusion de faire un truc scientifique, pourquoi s’encacater avec ces histoires de groupe témoin je vous le demande ?



Champignon Bouffer à tous les râteliers

Déjà que le concept de Lockdown est, au mieux, complètement bidon, les preuves rassemblées lors de ces séquences sont tellement nazes que si on devait les noter sur 20 elles obtiendrais la note de "va mourir". C’est bien simple, absolument tout ce qui est vaguement étrange passe pour une preuve potentielle de présence fantomatique et quand je dis tout, c’est vraiment tout !

  • Les impressions et autres sensations : Indubitablement je préfère casser le mythe tout de suite, je n’utilise pas ce mot pour faire genre j’ai du vocabulaire dedans ma bouche mais parce qu’il contient bite et que je suis bête leur preuve préférée. L’avantage c’est que ça ne demande aucun effort, il suffit que tout le monde se monte bien le bourrichon, ce qui n’est pas difficile lorsqu’on est plongé dans le noir dans un endroit glauque avec un mec qui passe son temps à couiner "OMG, tu as entendu ça !! Tu as entendu ça !! OMAGAD C’EST TERRIFIANT" au moindre pet de rat, et hop, ils ont soudainement tous l’impression que "quelque chose m’a touché j’ti jure" que "la pièce est devenue soudainement super froide comme si j’avais été agressé par le bac à légume d’un frigo" ou qu’"une présence triste rodait autour de moi, comme un émo spectrale". Inutile de vous dire que la valeur de ces témoignages est du niveau du PIB de la Somalie puisque, même si l’on imagine deux minutes que les mecs du T.A.P.S. soient tous sincères *tousse*, ce genre d’impressions et autres peurs irrationnelles peuvent être entièrement psychologiques. Perso, plus jeune je flippais sévère à l’idée d’un monstre sous mon lit et je me protégeais comme un idiot en me planquant sous mes draps comme s’ils était fait de Kevlaret, même si ma chair de poule ou mes sueurs froide de mauviette étaient bien réelles, cela n’a jamais fait apparaitre magiquement Cthulhu sous mon pieux. Une impression n’est pas une preuve ni même un début d’élément d’indice bon sang de pouet !


  • Se baser sur ses impressions ça donne deux adultes qui passent pour des glands en flippant tout seul.

  • Tous ce que leurs appareils détectent : Et comme ils ne savent pas les utiliser, ça revient à déclarer une fièvre chez un patient après avoir placé un baromètre dans un four. A noter que, même s’ils ont plein d’idée préconçues sur les fantômes, pour les mecs du TAPS, toute anomalie (aka : "je comprend pas donc c’est forcément magique") est bonne à prendre. Les zones froides qui sont parfois chaudes , ça me va ! Les voix censé être inaudible qui sont audibles, on prend aussi, les silences pareil, les odeurs cheloux itout, etc…

  • Tout ce qui se produit hors caméra : Les fantômes doivent être les plus grand ninjas de la terre vu que, quasiment à chaque fois qu’ils agissent sur des objets, ils le font alors que personne ne filme, la classe. Ainsi, dans un épisode, un mec du T.A.P.S. se met à flipper comme un foufou en voyant ça :

    Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

    OMG, une chaise renversée qui, on vous jure, était trop pas là avant !! En plus, malgré les nombreuses caméras disséminées partout, aucune n’était dans le bon angle pour choper l’évènement, c’est vraiment balaud. Dommage de ne pas avoir investi les milliers de dollars en équipement useless pour quelques caméras en rab. Heureusement que l’on a le témoignage d’un type au dessus de tout soupçon pour crédibiliser l’évènement, vous savez, le mec dont le succès de l’émission est entièrement dépendant du fait de montrer des trucs flippants aux spectateurs !

  • Les preuves post-mortem : Une fois le lockdown fini, les mecs du TAPS passent des plombes à vérifier chacune des photos et vidéos qu’ils ont enregistrés à la recherche d’une preuve. Comme leurs critères de ce qui peut être considéré comme preuve sont très laxistes, la moindre poussière cheloux qui reflète une lampe, le moindre défaut ou bug de caméra voir la moindre phrase vaguement audible dans un bruit blanc est bonne à prendre ! Résultat, ils parviennent quasiment systématiquement à trouver trucs. Malheureusement, ce genre de preuve "a posteriori" ne vaut rien car il est alors trop tard pour étudier ce qui a pu le produire. Peut être est ce juste un bug d’affichage ou Jojo qui fait le con avec sa lampe ? Comme il est maintenant trop tard pour exclure ces possibilités rationnelles, il est impossible d’accepter la solution paranormale. Et puis bon, c’est connu, plus on enregistre de données et plus les chances d’avoir des anomalies ou des bugs augmentent, pas besoin d’être dans une maison hanté pour ça, d’autant plus quand les caméras utilisés ont la résolution d’un écran Moldave.

    Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Si on résume, vu que le T.A.P.S. considère comme preuve quasiment tout ce qui leur parait bizarre ou inexplicable, cela signifie que, plus ils sont stupides, moins ils sont capable de trouver d’explication rationnelle et donc meilleurs ils sont dans la chasse aux fantômes. Vous avez donc sous les yeux un des rare job au monde ou plus on est con, plus on est bon. Pas étonnant que ça crée des vocations, il y a énormément de gens talentueux dans le domaine du stupide.

D’ailleurs, en y regardant de plus près, on remarque que cette logique pourrie est une nième situation "Face je gagne, Pile tu perds" bien connu des gros escrocs du paranormal. Imaginons qu’ils trouvent une explication rationnelle à un cas supposé de maison hanté, bim, on loue leur intelligence et leur sens du discernement. S’ils n’arrive pas à trouver d’explication à une crotte sur une caméra ou à un vieux grésillement sur un enregistrement, bam, c’est les rois des chasseurs de fantômes. Et s’ils ne trouvent rien, bah ce n’est ni une victoire ni un échec, juste les fantômes qui n’avaient pas envie de bouger leur boule. Bref, ils ne peuvent jamais se planter et rien que ce fait discrédite totalement toute prétention scientifique dans l’œuf puisqu’une théorie scientifique doit être vérifiable, répétable et surtout falsifiable. Dommage.



Champignon Conclusage

Ghost Hunters, que l’on croit à leur âneries ou pas, est une grosse émission de daube. Filmée et montée façon télé réalité, il ne s’y passe strictement rien, que ce soit pendant les phases de chasse au fantôme ou les séquences de gros remplissages sur la vie inintéressante des mecs du T.A.P.S.. Pire, leur soit disant méthode scientifique est si stupide et si ouvertement mensongère qu’en regarder plus de 3mn de suite peut faire baisser votre QI d’une décimale.

Ghost Hunters les traqueurs de fantômes de la lose

Le plus triste là dedans c’est que, que l’on croit aux fantômes ou pas (je n’y crois pas, je n’aime pas l’idée qu’un spectre me matte pendant que je, hum, joue au scrabble), il est tout à fait envisageable de chercher des preuves de leur existence de manière scientifique. Après tout, ce ne sont pas les lieux supposés hantés qui manquent et, si comme certains l’affirment, les spectres et autres âmes des morts ont une incidence sur le monde physique, alors il est tout à fait envisageable d’en prendre des mesures contrôlées (ce que personne n’a jamais fait). Malheureusement, voir des mecs glander 2 mois dans une baraque à faire des relevés barbant c’est moins vendeur que 10 losers jouant à se faire flipper dans des caves à coup de "OMG dé voa dan le noar, LOL !!". La preuve, ils ont même fait deux spin-offs de cette daube (Ghost Hunters Internationnal & Ghost Hunters Academy) et ont générés une masse de copies.

|